Logement social : la Caisse des Dépôts réaffirme ses objectifs de construction

Immobilier | 01.04.21
Partager sur :
Logement social : la Caisse des Dépôts réaffirme ses objectifs de construction - Batiweb
La Caisse des Dépôts présentait ce jour ses résultats de l'année 2020. A l'occasion de ce bilan annuel, le groupe en a également profité pour rappeler les objectifs de son plan de relance. Il mise notamment sur la production de 40 000 VEFA et la construction de 30 000 logements sociaux pour répondre à la demande du gouvernement de construire 250 000 nouveaux logements sociaux d'ici 2022.

Dans le cadre de la présentation de son bilan 2020, le groupe Caisse des Dépôts a fait état d'un bilan agrégé de 1 200 milliards d'euros en 2020. Mais avec la crise liée au Covid-19, le bénéfice net de la Caisse des Dépôts a été divisé par plus de trois en an un, passant de 2,5 milliards d'euros en 2019 à 777 millions en 2020.

 

Eric Lombard, directeur général de la Caisse des Dépôts, s'est toutefois voulu rassurant et a rappelé que le groupe pouvait s'appuyer sur plus de 50 milliards d'euros de fonds propres, malgré une légère baisse de 6 %, sans réel impact sur la feuille de route.

 

Il a ainsi réaffirmé les objectifs fixés dans le cadre du plan de relance du groupe, avec 30 % des montants prévus déjà engagés en 2020, soit 7,8 milliards d'euros sur les 26,3 milliards d'euros annoncés en septembre dernier.

 

Le directeur général du groupe en a profité pour rappeler les principaux axes de ce plan de relance, avec l'accent mis sur la transition écologique, notamment à travers les énergies renouvelables et les mobilités durables (bornes de recharge électriques, bus électriques et à hydrogène...).

 

Vers la construction de 30 000 nouveaux logements sociaux

 

Il a également rappelé les objectifs en termes de financement de logements sociaux, intermédiaires et abordables : « L'année dernière, nous avons lancé le plan de 40 000 VEFA avec CDC Habitat. Cette année, dans le cadre de l'initiative d'Emmanuelle Wargon, nous nous sommes engagés à construire 30 000 logements sociaux », a-t-il précisé.

 

Olivier Sichel, directeur général délégué de la Caisse des Dépôts et directeur de la Banque des Territoires, est revenu plus en détails sur les objectifs de CDC Habitat : « CDC Habitat va rester dans sa stratégie de croissance et de développement, avec deux axes forts. D'abord la construction avec le programme des 40 000 VEFA qui est en cours d'exécution et qui a contribué à sauvegarder le secteur de la construction l'an dernier. Beaucoup de promoteurs ont fait une partie importante de leur chiffre d'affaires grâce à cette commande. Et en 2021 avec l'effort de production de logements sociaux dans le cadre du plan souhaité par le gouvernement de construire 250 000 logements sociaux sur 2021 et 2022 », a-t-il souligné.

 

Concernant la construction, Eric Lombard a émis quelques réserves sur les débats actuels autour de l'artificialisation des sols dans le contexte du projet de loi Climat & Résilience :  « J'avoue être un peu inquiet pour 2021 parce qu'on voit bien que le débat sur la construction de logements a un peu changé de nature. Il y a une réticence à construire pour des raisons écologiques et pour des raisons de lutte contre l'artificialisation des sols », s'est-il inquiété.

 

« Ces deux raisons sont évident légitimes, et nous plaçons la transition écologique en première position dans nos priorités. Mais nous sommes convaincus que les nouvelles constructions seront des constructions écologiques à la fois dans le mode de construction et dans le résultat. Nous construisons des bâtiments bien isolés et qui ont un impact carbone extrêmement modeste, et on peut aussi construire en respectant la lutte contre l'artificialisation des sols. On connaît les méthodes pour cela. J'appelle les collectivités locales à maintenir le rythme de construction de logements sociaux, et plus largement de tous les logements », a-t-il ainsi insisté.

 

Claire Lemonnier

Photo de une : Adobe Stock

 

Redacteur
filter_list

Sur le même sujet

La CDC mobilise 26 Md€ en faveur d’une « économie durable » - Batiweb

La CDC mobilise 26 Md€ en faveur d’une « économie durable »

Qualifiée de « combat du siècle » par le Président de la République, Emmanuel Macron, l’écologie est au coeur du plan de relance annoncé par le Gouvernement le 3 septembre dernier. Dans ce même esprit de solidarité et de transition, la Caisse des Dépôts a annoncé mobiliser 26 milliards d’euros pour un développement économique « plus respectueux de l’environnement ». Des investissements sont prévus en faveur de la mobilité durable et de la construction de logements. Précisions.
109 000 logements sociaux construits grâce à la Caisse des dépôts en 2016 - Batiweb

109 000 logements sociaux construits grâce à la Caisse des dépôts en 2016

Encore une année particulièrement soutenue pour la Caisse des dépôts, qui a enregistré un bénéfice net de 1,8 milliard d’euros (+30%) en 2016. En parallèle, le groupe a contribué au financement de la construction de 109 000 logements sociaux et à la réhabilitation de 311 000 biens supplémentaires. Pas moins d’un logement social sur trois est ainsi financé par le Fonds d’épargne, qui a octroyé 17,3 milliards d’euros de prêts l’année dernière. Tous les chiffres.
CDC Habitat veut financer la construction de 40 000 logements - Batiweb

CDC Habitat veut financer la construction de 40 000 logements

Alors que la France commence à réaliser l’ampleur de l’impact du Covid-19 sur son économie, deux grands bailleurs ont annoncé prévoir la construction et l’acquisition de logements abordables, pour soutenir les secteurs de l’immobilier et de la construction. CDC Habitat ambitionne ainsi de financer la création de 40 000 logements, et In’li, filiale d’Action Logement, l’acquisition de 10 000 logements en Île-de-France. Le tout en un an.
La RE2020 devrait finalement entrer en vigueur pour l’été 2021 - Batiweb

La RE2020 devrait finalement entrer en vigueur pour l’été 2021

Avec la crise liée au Covid-19, les ministères de la Cohésion des Territoires et de la Transition écologique ont annoncé ce jeudi 7 mai le décalage du calendrier concernant l’adoption de la Réglementation Environnementale 2020 (RE2020). Étant donné l’impact de la crise sur la phase de concertations, l’entrée en vigueur de la RE2020, initialement prévue en janvier prochain, est finalement repoussée à l’été 2021.