Toiture-terrasse : Pont thermique et étanchéité à l'air. Attention aux moisissures ! Communiqués | 13.10.15

Partager sur :
Avec la RT 2012, l’isolation thermique, tout comme l’étanchéité à l’air des bâtiments, doit être renforcée. Ces dispositions compliquent, d’une manière générale, la gestion des phénomènes de condensation sous les planchers toiture-terrasse (appelée point de rosée).

En effet, la présence d'isolant dans le plénum maintient le plancher en zone froide, ce qui abaisse le point de rosée sous le pare-vapeur. Il faut donc placer la totalité de l'isolation au dessus du plancher pour garder ce dernier en zone chaude.

De plus, les acrotères, en béton armé, doivent être liés à la table de compression. Ce qui rend très difficile la mise en œuvre de rupteurs.

La solution Seacbois permet de traiter les ponts thermiques sans placer d'isolant dans le plénum ni autour du talon de la poutrelle. Ainsi la poutrelle reste en zone chaude et le point de rosée est maintenu au dessus du pare-vapeur :
  • Psi longitudinal = 0.25 w/(m.K)
  • Psi transversal = 0.29 w/(m.K)

Dans tous les cas, le risque de condensation est supprimé, y compris au niveau de l'ancrage du plancher dans les chaînages.

Pour plus d'information, vous pouvez consulter le rapport des règles de bonne construction des toitures terrasses du CSFE (Chambre Syndicale Française de l'Etanchéité) sur notre site internet.


Architecte : Atelier 9 MAP - Promoteur : Urbat Promotion - Entreprise : Arikan Bâtiment - Bureau d'études : BE Pepin - Bureau de contrôle : Socotec

Pour en savoir plus

 

Demandez votre documentation
 

filter_list Sur le même sujet

La toiture-terrasse sans risque de condensation

La toiture-terrasse sans risque de condensation

Avec la RT 2012, l’isolation thermique, tout comme l’étanchéité à l’air des bâtiments, doit être renforcée. Ces dispositions compliquent, d’une manière générale, la gestion des phénomènes de condensation dans les planchers toiture-terrasse.
Des logements sociaux performants et confortables avec les rupteurs de ponts thermiques Schöck

Des logements sociaux performants et confortables avec les rupteurs de ponts thermiques Schöck

L’isolation des logements sociaux de types immeubles est un enjeu important pour les bailleurs, architectes et promoteurs. Celle d’un bâtiment neuf doit en effet être performante pour respecter la RT 2012 imposée, tout en conservant un coût de construction abordable et permettant la création d’éléments architecturaux originaux, de balcons et loggias. Les rupteurs de ponts thermiques Schöck Rutherma® sont la solution idéale pour une isolation performante, économique et modulable, en ITE comme en ITI. Les logements sociaux représentent d’ailleurs 70% de l’activité de Schöck.
THERMINOX, conduit de fumée isolé pour chaufferies

THERMINOX, conduit de fumée isolé pour chaufferies

THERMINOX TI optimise le rendement des chaudières bois et à condensation. Un contexte en pleine évolution La réglementation thermique des bâtiments d’habitation collective, des bâtiments tertiaires et industriels est en pleine évolution, qu’il s’agisse du neuf ou de la rénovation. Le système de chauffage doit donc être amélioré et doit intégrer l’efficacité énergétique et l’utilisation d’énergies renouvelables.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter