Inscrivez-vous à la Quotidienne du Bâtiment

Accueil > Actualités du BTP > Architecture > L’Occitanie Tower, une tour végétalisée au cœur de Toulouse

L’Occitanie Tower, une tour végétalisée au cœur de Toulouse

L’Occitanie Tower, une tour végétalisée au cœur de Toulouse
Il semblerait que la mairie de Toulouse et la SNCF se soient finalement mises d’accord quant à la construction de la première tour de grande hauteur de la ville ! En effet, en plein Marché international des professionnels de l’immobilier (MIPIM), Jean-Luc Moudenc, maire de la commune, a annoncé que l’architecte américain Daniel Libeskind avait été choisi pour concevoir la fameuse Occitanie Tower, qui culminera à 150 mètres de haut. Les détails de ce projet.

Architecture |

Recommander cet article
Imprimer cet article

C’est une opération particulièrement ambitieuse qu’a engagée la mairie de Toulouse : un périmètre de 135 hectares, 300 000 m2 de tertiaire, 3 000 logements, 50 000 m2 de commerces… Tels sont les premiers éléments prévus par la programmation de Toulouse EuroSudOuest, vaste projet d’urbanisme autour de la gare Matabiau.

Et à l’occasion du Marché international des professionnels de l’immobilier (MIPIM, du 14 au 17 mars à Cannes), c’est une nouvelle impulsion qui vient d’être apportée à cette opération, avec l’annonce du premier projet immobilier de Toulouse EuroSudOuest.

En effet, Jean-Luc Moudenc, maire de la ville, et Benoît Quignon, directeur général de SNCF Immobilier, ont présenté le 15 mars dernier le projet de l’Occitanie Tower, dont le lauréat pressenti est l’équipe composée de la Compagnie de Phalsbourg et de l’architecte américain Daniel Libeskind.

Une alliance subtile entre végétalisation et surfaces en verre

S’élevant à 150 mètres de haut (40 étages), la tour fait la part belle à la nature, s’entourant de jardins verticaux qui semblent habiller les façades en verre du bâtiment, d’une largeur de 12 mètres chacune. « Toulouse est la grande ville qui monte en France et pour cela, il fallait un symbole, un signe urbain fort », témoigne Jean-Luc Moudenc. « C’est un choix audacieux […] en continuité avec l’environnement ».

En outre, les 30 000 m2 de surface de l’Occitanie Tower accueilleront notamment 11 000 m2 de bureau, une centaine de logements, ainsi qu’un restaurant-bar panoramique sur les deux derniers niveaux. Le socle de la tour, quant à lui, hébergera « un hôtel Hilton, 2 000 m2 de commerce et des locaux SNCF », d’après la mairie.

Le projet, dont l’investissement potentiel est estimé à 130 millions d’euros, est attendu pour 2021/2022. En attendant, la ville de Toulouse a engagé une période de négociation exclusive de 3 mois avec la Compagnie de Phalsbourg afin de revenir sur les conditions relatives à l’opération. « La désignation définitive du lauréat interviendra à l’issue de cette période », conclut la municipalité.

Fabien Carré (avec AFP)
Photo de Une : ©Studio Libeskind/Compagnie de Phalsbourg

Recommander cet article
Imprimer cet article

Vos réactions | 0 réactions

Commenter cet article

Les champs à remplir sont obligatoires pour la publication de votre commentaire.

 

 

Le dépôt de votre commentaire ne nécessite pas d'authentification et sera soumis à la validation de notre modérateur. Veuillez taper les caractères tels qu'ils apparaissent ci-dessous.

Dossiers partenaires :

Visuel Dossiers partenaires

Avec Lignal® les menuiseries bois prennent de nouvelles...


PASQUET MENUISERIES

la gamme de fenêtres bois Lignal® de Pasquet menuiseries évolue et se modernise. D’une part sa conception...
Visuel Dossiers partenaires

La nouvelle bgv’costo th+ : l’offre Premium pour...


bio’bric

La bgv'costo th+ offre la meilleure performance du marché pour des bâtiments collectifs (jusqu'à...

Suivez-nous :

Linkedin
Twitter
Facebook

Les produits de la semaine :