Inscrivez-vous à la Quotidienne du Bâtiment

Accueil > Actualités du BTP > Collectivités territoriales > Réinventer Paris : la Ville en guerre contre le Tribunal administratif

Réinventer Paris : la Ville en guerre contre le Tribunal administratif

Réinventer Paris : la Ville en guerre contre le Tribunal administratif
En février 2016, le jury de Réinventer Paris dévoilait enfin le palmarès tant attendu de ce vaste appel à projets, qui a couronné 22 lauréats. Parmi eux, le projet « Etoile Voltaire », pour le site du 14, avenue Parmentier (11e), fait particulièrement jaser. En effet, le tribunal administratif a annulé mercredi la décision du jury concernant cette opération, arguant notamment que la surélévation prévue dans ce programme allait modifier la façade d’un bâtiment PVP (Protection Ville de Paris). Précisions.

Collectivités territoriales |

Recommander cet article
Imprimer cet article

Alors que l’appel à projets Réinventer Paris II a été lancé il y a quelques semaines, la première édition du concours fait encore et toujours parler d’elle. En effet, bien que les lauréats aient été annoncés il y a plus d’un an, le tribunal administratif a rendu, mercredi dernier, une décision relative au site du 14, avenue Parmentier (‘’la sous-station Voltaire’’ dans le 11e arrondissement).

En outre, l’administration a tout bonnement et simplement choisi d’annuler la décision du jury, qui avait récompensé le projet « Étoile Voltaire », proposé par le groupe Étoile Cinémas dans le cadre de Réinventer Paris. Une sentence qui peut s’expliquer par deux arguments majeurs.

D’une part, le tribunal n’a pas manqué de constater que le ‘’jury international’’ qui aurait dû choisir les lauréats était finalement composé de… 15 élus parisiens sur 23 jurés. Par ailleurs, le projet inclut notamment une élévation, qui risquerait de modifier de manière drastique la façade d’un bâtiment PVP (Protection Ville de Paris), comme l’avait signalé l’association ‘’le 14, avenue Parmentier’’, opposée à cette opération.

Paris contre-attaque !

Sans surprise, la Ville de Paris a fait part, jeudi 15, de son mécontentement quant à la décision prise par le tribunal administratif, « critiquable » d’après la municipalité. « Un appel va être interjeté », fait-elle savoir. « En effet, la juridiction de première instance a statué à tort sur une requête irrecevable, et s’est fondée sur une mauvaise version du règlement de l’appel à projets, alors qu’elle avait eu communication du document contenant les règles effectivement applicables ».

En outre, la mairie de Paris note que le tribunal n’aurait pas pris connaissance des avenants au règlement ayant modifié la composition du jury, faisant donc « application de règles procédurales différentes de celles qui s’imposaient pour la composition du jury final ».

Ayant fait appel, la Ville se dit « pleinement confiante dans les chances de succès de ce recours et dans la bonne réalisation du projet retenu ainsi que des autres projets ‘’Réinventer Paris’’ sur lesquels cette décision n’a pas d’incidence. »

F.C

Photo de Une : ©Fotolia

Recommander cet article
Imprimer cet article

Vos réactions | 0 réactions

Commenter cet article

Les champs à remplir sont obligatoires pour la publication de votre commentaire.

 

 

Le dépôt de votre commentaire ne nécessite pas d'authentification et sera soumis à la validation de notre modérateur. Veuillez taper les caractères tels qu'ils apparaissent ci-dessous.

Dossiers partenaires :

Visuel Dossiers partenaires

Autoconsommation photovoltaïque : MyReserve, système...


SOLARWATT

SOLARWATT, leader des solutions photovoltaïques clés en main voit son offre de stockage et de gestion de l’énergie...
Visuel Dossiers partenaires

BLOOMFRAME®, fenêtre balcon interactive, pour créer...


KAWNEER FRANCE

Unique au monde, BLOOMFRAME® est une fenêtre balcon qui se déploie et se referme à la demande, spécialement...

Suivez-nous :

Linkedin
Twitter
Facebook

Les produits de la semaine :