Inscrivez-vous à la Quotidienne du Bâtiment

Accueil > Actualités du BTP > Eco-construction > Accord de Paris : Climate Analytics préconise la fermeture de toutes les centrales à charbon de l’UE

Accord de Paris : Climate Analytics préconise la fermeture de toutes les centrales à charbon de l’UE

Accord de Paris : Climate Analytics préconise la fermeture de toutes les centrales à charbon de l’UE
Si elle souhaite atteindre les objectifs fixés par l’accord de Paris sur la lutte contre le changement climatique, l’Union Européenne se doit de ‘’décarboniser’’ rapidement sa production d’énergie. Ainsi, selon une étude publiée ce jeudi par Climate Analytics, il est indispensable que l’Europe ferme la totalité de ses centrales électriques à charbon d’ici à 2030. Précisions.

Eco-construction |

Recommander cet article
Imprimer cet article

Mis en place suite à la COP21 qui s’est déroulée en France en 2015, l’accord de Paris sur le changement climatique présente un plan d’action à l’échelle mondiale visant à maintenir le réchauffement de la planète en-dessous de 2°C. Un objectif particulièrement ambitieux qui s’annonce d’ores et déjà difficile à atteindre pour l’Union Européenne.

En effet, l’institut Climate Analytics a fait savoir, dans un rapport publié le 9 février, que ces engagements « requièrent une décarbonisation rapide du secteur mondial de la production d’énergie et la fin graduelle des centrales à charbon dans l’UE autour de 2030 ».

L’organisme indique également que le budget carbone de l’Union, soit ce qu’elle peut émettre de CO2, ne doit pas dépasser les 6,5 gigatonnes d’ici à 2050 pour se maintenir sous la barre des 2°C. Or, au vu des opérations programmées des centrales à charbon, ce budget devrait être dépassé de 85% avant 35 ans.

Encore et toujours plus d’énergies renouvelables

Bonne nouvelle cependant : selon l’Agence européenne de l’Environnement, l’UE est tout de même parvenue à faire baisser la part de charbon et de lignite dans sa production électrique de 21% entre 1990 et 2014. La part des énergies renouvelables, quant à elle, a largement augmenté, passant de 13 à 29%.

Climate Analytics note néanmoins que l’Allemagne et la Pologne ont encore bien des efforts à fournir. Les deux pays sont en effet responsables de 51% des capacités installées et de 54% des émissions issues des centrales à charbon. Certains membres de l’UE semblent également plus récalcitrants à l’idée de fermer leurs établissements, à l’instar de la Grèce et la Pologne.

« Pour rester dans le cadre de la limite de la hausse des températures fixé par l’accord de Paris, un quart des centrales à charbon qui fonctionnent déjà dans l’UE devront être fermées avant 2020 ; puis 47% d’ici à 2025 », estime Climate Analytics.

F.C (avec AFP)
Photo de Une : ©Fotolia

Recommander cet article
Imprimer cet article

Vos réactions | 0 réactions

Commenter cet article

Les champs à remplir sont obligatoires pour la publication de votre commentaire.

 

 

Le dépôt de votre commentaire ne nécessite pas d'authentification et sera soumis à la validation de notre modérateur. Veuillez taper les caractères tels qu'ils apparaissent ci-dessous.

Dossiers partenaires :

Visuel Dossiers partenaires

Devenez partenaire OKNOPLAST


OKNOPLAST

Acteur majeur de la menuiserie PVC et Aluminium, OKNOPLAST accompagne les professionnels avec tous les avantages de la franchise...
Visuel Dossiers partenaires

Rénover et gagner du temps avec Alltek RENOV + et les...


International Coating Products (ICP) – Alltek

Nouveau système de rénovation associé aux enduits allégés Alltek pour améliorer...

Suivez-nous :

Linkedin
Twitter
Facebook

Les produits de la semaine :