Fermer

La ville de Grenoble toujours plus impliquée dans la transition énergétique

En visite à Grenoble le 9 février dernier, Bernard Cazeneuve, Premier Ministre, et Ségolène Royal, ministre de l’Environnement, se sont rendus au CEA (Commissariat à l’énergie atomique) local où ils ont souligné « l’excellence scientifique française au service de la transition énergétique ». Ségolène Royal a également profité de l’évènement pour lancer un appel d’offres pour le « développement de technologies solaires innovantes ». Les détails de cette journée.
Publié le 10 février 2017

Partager : 

La ville de Grenoble toujours plus impliquée dans la transition énergétique - Batiweb
Grenoble serait-elle la ville à prendre pour modèle en matière de transition énergétique ? Pour Ségolène Royal, qui considère la collectivité comme un « exemple mondial », cela va même encore plus loin !

En déplacement dans la commune iséroise aux côtés de Bernard Cazeneuve le jeudi 9 février, la ministre de l’Environnement a largement fait part de son enthousiasme suite à sa visite au Commissariat à l’énergie atomique local, particulièrement impliqué dans le développement de nouvelles technologies au service des énergies alternatives.

Le CEA avait d’ailleurs pris part au projet de route solaire de Tourouvre-au-Perche, inaugurée en décembre 2016 par Ségolène Royal.

Grenoble, ville respirable

Les ministres ont également profité de leur visite à Grenoble pour signer plusieurs contrats de ''Territoire à énergie positive pour la croissance verte'', ainsi que « la convention issue de l’appel à projets ‘’Villes respirables en 5 ans’’, dont Grenoble est lauréate », comme le rappelle le ministère de l’Environnement.

L’agglomération, de même que Lyon, Saint-Étienne, Lille, Avignon, Bordeaux et Annemasse, avait en effet su convaincre le ministère grâce au développement de dispositifs innovants, à l’instar de la « mise en œuvre d’une zone à circulation restreinte pour les véhicules de livraison », du « déploiement d’un réseau de 200 consignes pour le stationnement sécurisé des vélos sur voirie », ou encore de l'ajout de 150 appareils à la flotte Métro vélos.

Vers l’installation de 210 MW d’énergie renouvelable supplémentaire

C’est donc depuis cette ville exemplaire que Ségolène Royal a annoncé un événement de taille : le lancement d’un appel d’offres visant à installer un total de 210 MW grâce au « développement de technologies solaires innovantes, dont la route solaire ».

Quatre familles d’innovation seront concernées par cette initiative, à savoir les composants (route solaire, nouvelles technologies, etc.), les systèmes électriques (architecture haute tension, système de distribution d’énergie), l’optimisation et l’exploitation de la centrale photovoltaïque, ainsi que les « installations permettant de couple une production photovoltaïque secondaire à une production agricole principale (agrivoltaïsme) ». De quoi renforcer l’implication du territoire grenoblois dans la transition énergétique !

F.C

Photo de Une : ©Fotolia
Par Redacteur

Sur le même sujet

bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.