Inscrivez-vous à la Quotidienne du Bâtiment

Accueil > Actualités du BTP > Eco-construction > Bientôt un parc éolien offshore au large du Tréport ?

Bientôt un parc éolien offshore au large du Tréport ?

Bientôt un parc éolien offshore au large du Tréport ?
Le département de la Seine-Maritime a validé vendredi 23 novembre le projet éolien en mer au Tréport. Cette opération controversée permettrait de construire 62 machines de 8 mégawatts chacune à horizon 2021. De quoi combler les besoins électriques de 850 000 personnes, selon EMDT, filiale du groupe Engie en charge du programme. Les détails.

Eco-construction |

Recommander cet article
Imprimer cet article

Si les enquêtes publiques concernant le parc éolien du Tréport se poursuivent jusqu’au 29 novembre, le département de Seine-Maritime, lui, a d’ores et déjà donné son accord pour que soient bâties les 62 turbines prévues dans ce cadre.

L’opération, confiée à EMDT, filiale du groupe Engie, n’en reste pas moins controversée. Au-delà de la transformation du paysage (les machines mesurant plus de 200 mètres de hauteur) à 17 km de Dieppe et 15,5 km du Tréport, les pêcheurs locaux redoutent que ce parc éolien n’ait des répercussions sur la ressource en poissons.

Le département de Seine-Maritime avait ainsi proposé « d’actualiser l’étude socio-économique sur la pêche professionnelle locale afin de mieux prendre en compte la situation locale et y intégrer les conséquences du projet sur l’évolution de la ressource ».

De nombreux avantages soulignés par le département

Cet obstacle balayé, les élus de tous bords politiques, y compris les groupes d’opposition socialiste et communiste, ont émis un avis favorable au projet. Selon la collectivité, celui-ci répond à des « enjeux économiques importants » et « s’inscrit dans l’objectif du Grenelle de l’Environnement qui fixe à au moins 23% la part des énergies renouvelables dans la consommation énergétique d’ici 2020 ».

Le parc éolien offshore, dont la mise en exploitation est prévue pour 2021, sera également en mesure de générer « 120 emplois directs sur le bassin Dieppe-Le Tréport » dans « les activités d’exploitation, de maintenance, de contrôle et de surveillance ».

« L’implantation d’usines de fabrication d’éoliennes au Havre permettra quant à elle la création d’environ 750 emplois et le recours à plus d’une soixantaine d’entreprises locales durant la phase de construction », estime le département par ailleurs.

Sans compter que l’énergie produite par les éoliennes (8 MW par engin) pourrait suffire à alimenter en électricité quelque 850 000 Français, soit près des deux tiers des résidents de Seine-Maritime, selon EMDT.

F.C (avec AFP)
Photo de Une : ©Fotolia

Recommander cet article
Imprimer cet article

Vos réactions | 0 réactions

Commenter cet article

Les champs à remplir sont obligatoires pour la publication de votre commentaire.

 

 

Le dépôt de votre commentaire ne nécessite pas d'authentification et sera soumis à la validation de notre modérateur.

Dossiers partenaires :

Visuel Dossiers partenaires

Comprendre les enjeux du paiement à la source pour les...


BRZ France

Dès le premier janvier 2019, le prélèvement des impôts sur le revenu sera effectué directement...
Visuel Dossiers partenaires

Protection Périphérique Grimpante : Cofra’GRIMP


BATIDEV

Cofra’GRIMP est une solution de garde- corps pour la construction d’un mur en élévation depuis le niveau R...

Suivez-nous :

Linkedin
Twitter
Facebook

Les produits de la semaine :