Inscrivez-vous à la Quotidienne du Bâtiment

Accueil > Actualités du BTP > Eco-construction > Eurovia signe la première route recyclée au monde

Eurovia signe la première route recyclée au monde

Eurovia signe la première route recyclée au monde
La route de demain fera-t-elle la part belle à l’économie circulaire ? Les problématiques environnementales ayant de plus en plus d’importance, Eurovia, filiale du groupe Vinci, a conçu la première route (presque) totalement recyclée au monde. Cette dernière prend ainsi place sur une section de 1 km de l’autoroute A10, en Gironde. Les détails du projet.

Eco-construction |

Recommander cet article
Imprimer cet article

Après la route solaire de Tourouvre, un nouveau type d’infrastructure a vu le jour en Gironde. La filiale du groupe Vinci Eurovia est en effet à l’origine d’une "route 100% recyclée" installée sur 1 km de l’autoroute A10, entre Pons et Saint-Aubin. Une première mondiale d’après l’industriel.

Résultant de deux années de recherche et développement, cette expérimentation s’inscrit dans le cadre d’un plus vaste chantier autoroutier de rénovation du réseau Vinci Autoroutes. Pour mener à bien ce projet, Eurovia a notamment pu bénéficier du savoir-faire du constructeur de matériel Marini-Ermont, filiale du groupe Fayat.

Jusqu’à 98% de matériaux issus de la déconstruction

Si, en apparence, le revêtement ressemble à tous les autres, sa composition, en revanche, est unique. Son enrobé bitumineux intègre en effet 97 à 98% d’agrégats issus de la déconstruction des routes. D’autres additifs viennent compléter la constitution de l’enduit.

Eurovia précise par ailleurs qu’une usine d’enrobés mobile continue a également été conçue. Ce type d’installation, mis en place sur tous les chantiers d’entretien routier, « permet de recycler jusqu’à 100% de produits de rabotage dans des proportions largement supérieures aux taux maximum actuels (environ 50%) », comme l’explique le spécialiste des infrastructures de transport.

Au total, ce sont 3 000 tonnes de granulats qui ont été nécessaires à la réalisation de cette route recyclée. Provenant de chantiers de déconstruction situés à proximité de l’A10, les matériaux ont nécessité 20 allers-retours de 300 km de moins que s’ils n’avaient été extraits de carrières. L’empreinte carbone des travaux a ainsi été largement réduite, comme le souligne Eurovia.

« Ce projet de recherche est lauréat de l’appel à projets ‘’Route du futur’’ opéré par l’Ademe dans le cadre du Programme d’investissements d’avenir, qui soutient le développement de solutions industrielles innovantes et ambitieuses pour réduire l’impact environnemental des infrastructures routières et accompagner la transition énergétique du secteur routier », ajoute la société.

« La ‘’route 100% recyclée’’ illustre à nouveau l’engagement de Vinci dans la recherche permanente de solutions innovantes visant à améliorer les performances énergétiques et environnementales de ses activités », conclut Eurovia.

F.C
Photo de Une : ©Eurovia

Recommander cet article
Imprimer cet article

Vos réactions | 0 réactions

Commenter cet article

Les champs à remplir sont obligatoires pour la publication de votre commentaire.

 

 

Le dépôt de votre commentaire ne nécessite pas d'authentification et sera soumis à la validation de notre modérateur.

Dossiers partenaires :

Visuel Dossiers partenaires

La protection acoustique au coeur de l'innovation TECHNAL


TECHNAL

À l’heure de la densification urbaine et de l’amplification des nuisances sonores, l’exposition...
Visuel Dossiers partenaires

Drain’Up, Une gamme de postes de relevage pour l'habitat...


SEBICO

Sebico propose des réponses pour tous les besoins en postes de relevage pour les eaux usées ou les eaux pluviales....

Suivez-nous :

Linkedin
Twitter
Facebook

Les produits de la semaine :