Inscrivez-vous à la Quotidienne du Bâtiment

Accueil > Actualités du BTP > Eco-construction > Les maisons à colombages menacées par la loi sur la transition énergétique ?

Les maisons à colombages menacées par la loi sur la transition énergétique ?

Les maisons à colombages menacées par la loi sur la transition énergétique ?
En Alsace, le projet de loi sur la transition énergétique suscitait mercredi l'inquiétude des défenseurs des maisons à colombages qui craignent que les nouvelles normes en matière d'isolation ne remettent en cause ce bâti symbolique du patrimoine régional.

Eco-construction |

Recommander cet article
Imprimer cet article

Les maisons à colombages typiques d'Alsace sont-elle vouées à disparaître dans le paysage français ? C'est ce que craint l'Association pour la sauvegarde de la maison alsacienne (Asma) qui réclame une modification du projet de loi sur la transition énergétique, débattu depuis le 1er octobre à l'Assemblée.

En cause, l'obligation d'isoler les façades pour réduire les déperditions d'énergie au détriment de la conservation de l'aspect visuel du colombage typique d'Alsace, assemblage de pierre et de poutrage en bois.

« Ce que les décrets peuvent apporter en matière de protection nous laisse extrêmement sceptiques. Nous proposons d'exclure du projet de loi les façades des bâtiments construits avant 1948 »
, a indiqué à l'AFP Bruno de Butler, président de l'Asma, qui représente quelque 300 défenseurs de maisons à colombages.

« Le projet de loi ne fait aucune distinction entre les différentes maisons. En matière d'obligation d'isolation, les décrets pourraient fixer des règles en fonction des caractéristiques des maisons », a-t-il suggéré.

Pas contre les économies d'énergie

Selon l'Asma, l'utilisation de matériaux d'isolation synthétiques, comme le polystyrène ou la laine de verre, empêchent « la respiration » de la structure de la maison en bois et de pierre qui risquent de pourrir.

« Nous ne sommes pas contre l'économie d'énergie. Mais il y a des cas où il y aura des limites : certaines maisons présentent à l'intérieur des boiseries Renaissance. Ce serait dommage de détruire ce patrimoine », a estimé M. de Butler.

« Pour faire des économies, il y a d'autres solutions. A commencer par ne pas exiger d'avoir 22 degrés de température chez soi », a-t-il expliqué.

La maison à colombage type, construite avant 1950, afficherait, selon l'Asma, des performances correctes en matière énergétique, équivalant à une note de niveau C selon les normes actuelles.

L'Alsace compte plusieurs milliers de maisons à colombages, présentes dans quasiment chaque ville ou village. Selon l'Asma, ce patrimoine est de plus en plus menacé, remplacé petit à petit par des maisons neuves anonymes.

C.T (avec AFP)

Recommander cet article
Imprimer cet article

Vos réactions | 1 réactions

1 - jacouille111 le 02 octobre 2014

COLOMBAGES

Refaire une façade à l'identique avant et aprés isolation est possible, simplement il faut faire appel à un professionnel compétent. Suivez l'exemple de la belgique. Délestage de l'electricté par manque de production à cause de l' augmentation des déperditions thermiques, des milliers de belges vont se retrouver sans courant,ni chauffage en hiver. Demain c'est la france, la hollande et l'allemagne. Arretez de vous retrancher derrière des excuses bidons, réagissez avant qu'il ne soit trop tard.

Commenter cet article

Dossiers partenaires :

Visuel Dossiers partenaires

KITINOX, LA RÉPONSE CHEMINÉES POUJOULAT POUR LA...


CHEMINEES POUJOULAT

Le foyer insert séduit de plus en plus de particuliers. Plébiscité aussi bien en neuf qu’en rénovation,...
Visuel Dossiers partenaires

Collez et jointoyez dans la journée : jointoiement 4...


PAREXLANKO

Parexlanko, spécialiste des mortiers industriels depuis plus de 30 ans, lance 5078 PROLIFLUIDE CHRONO C2S EG, nouveau...

Suivez-nous :

Linkedin
Twitter
Facebook

Les produits de la semaine :