Inscrivez-vous à la Quotidienne du Bâtiment

Accueil > Actualités du BTP > Législation et règlements > Réforme du logement : Jacques Mézard à la rencontre des acteurs du secteur

Réforme du logement : Jacques Mézard à la rencontre des acteurs du secteur

Réforme du logement : Jacques Mézard à la rencontre des acteurs du secteur
Après avoir ouvert une consultation nationale en août dernier, le ministre de la Cohésion des territoires Jacques Mézard et son secrétaire d'Etat Julien Denormandie ont réuni vendredi 8 les organismes professionnels représentant les acteurs de l'hébergement et du logement. Le but : réfléchir à la réforme structurelle du secteur qui est en cours de réflexion en s'appuyant notamment sur la politique du ''logement d'abord''.

Législation et règlements |

Recommander cet article
Imprimer cet article

Si la politique du logement menée par le gouvernement actuel n'a pas encore porté ses fruits, Jacques Mézard, ministre de la Cohésion des territoires, semble bien déterminé à inverser la tendance !

Aussi, le successeur de Richard Ferrand a réuni le vendredi 8 septembre une trentaine de représentants des fédérations et associations du secteur du logement et de l'hébergement afin de traiter de la réforme structurelle entamée en juin.

Cette dernière s'appuie notamment sur le principe du ''logement d'abord'', qui « vise à transformer en profondeur le dispositif d'hébergement d'urgence en orientant en priorité les ménages les plus précaires vers l'accès direct au logement, en maintenant une capacité d'hébergement permettant d'assurer l'accueil immédiat et inconditionnel de tous ceux qui en ont besoin », comme le définit le ministère.

Jacques Mézard, qui n'a pas manqué de rappeler le succès des politiques de ''logement d'abord'' menées en France et à l'étranger, a tenu à remercier l'ensemble des acteurs présents « pour la qualité des échanges réalisés », promettant de poursuivre le dialogue en y intégrant également les collectivités.

« Pour les Français, la question du logement n'est pas une question comme les autres. Se loger est un besoin vital au développement d'un individu et de sa famille. Sans adresse, comment chercher du travail ? Ne pas avoir un toit mène vite à la rue et à une stigmatisation souvent irréversible », a déclaré le ministre de la Cohésion des territoires.

« Le logement d'abord doit signifier une accélération de l'accès au logement des personnes sans-abri et hébergées. Ce plan est nécessairement partenarial et coopératif. Vous représentez et vous êtes des acteurs du quotidien et ce changement de modèle qu'est le logement d'abord se fera au niveau de l'action quotidienne au plus près des personnes en difficulté », poursuit-il.

Pour rappel, la nouvelle réforme du logement devrait voir le jour d'ici la fin de l'année. Les premières actions, quant à elles, seraient lancées dès 2018.

F.C
Photo de Une : ©Fotolia

Recommander cet article
Imprimer cet article

Vos réactions | 0 réactions

Commenter cet article

Les champs à remplir sont obligatoires pour la publication de votre commentaire.

 

 

Le dépôt de votre commentaire ne nécessite pas d'authentification et sera soumis à la validation de notre modérateur. Veuillez taper les caractères tels qu'ils apparaissent ci-dessous.

Dossiers partenaires :

Visuel Dossiers partenaires

Formations AIPR - Autorisation d’intervention à...


Ginger formation

Nouvelle réglementation - À compter du 1er janvier 2018, la réglementation française obligera...
Visuel Dossiers partenaires

Filtre compact Biomeris à culture fixée sur média naturel


SEBICO

Le ltre compact Biomeris est destiné à l’assainissement non collectif des résidences principales ou secondaires....

Suivez-nous :

Linkedin
Twitter
Facebook

Les produits de la semaine :