Inscrivez-vous à la Quotidienne du Bâtiment

Accueil > Actualités du BTP > Vie des sociétés > Activité soutenue pour les marchés de l’électricité et du gaz naturel

Activité soutenue pour les marchés de l’électricité et du gaz naturel

Activité soutenue pour les marchés de l’électricité et du gaz naturel
Bonne nouvelle pour les acteurs des marchés de détail de l’énergie, et plus particulièrement de l’électricité et du gaz naturel ! D’après les chiffres communiqués ce jeudi par la Commission de régulation de l’énergie (CRE), l’activité enregistrée par le secteur au premier trimestre 2017 est particulièrement soutenue, aussi bien pour le résidentiel que le non résidentiel. Les chiffres.

Vie des sociétés |

Recommander cet article
Imprimer cet article

Autorité administrative indépendante, la Commission de régulation de l’énergie (CRE) est notamment en charge du bon fonctionnement des marchés de l’électricité et du gaz naturel. Un secteur qui se porte bien, à en juger les chiffres transmis par l’organisme ce 15 juin.

Toujours plus de clients résidentiels

Du côté du résidentiel, tout d’abord, la CRE indique que le nombre de sites en offre de marché pour l’électricité a progressé de 318 000 clients supplémentaires (+6,9%) au premier trimestre 2017, soit 4 878 000 sites en offre de marché (dont 4 847 000 ont choisi un fournisseur alternatif).

Le gaz naturel n’est pas en reste, avec 210 000 nouveaux clients séduits par les offres de marché entre janvier et mars 2017 (contre 241 000 les trois derniers mois). « 5 266 000 sites sur un total de 10,6 millions sont en offre de marché, soit plus de la moitié des sites résidentiels », note la Commission.

Le non résidentiel reprend des couleurs

Le constat est tout aussi positif pour le marché du non résidentiel, qui avait eu tendance à se stabiliser au dernier semestre 2016. En ce début d’année, le secteur repart à la hausse, notamment pour l’électricité. « Sur un total de 5 millions de sites non résidentiels, 1 648 000 sites sont en offre de marché, soit une nette progression de 6,4% par rapport au trimestre précédent (+ 100 000 sites) », détaille la CRE.

Le gaz naturel se démarque également, avec 588 000 sites non résidentiels en offre de marché au 31 mars 2017, sur un total de 663 000. Ils sont d’ailleurs 265 000 à passer par un fournisseur alternatif, « soit une augmentation de 0,5% par rapport au trimestre précédent », comme le précise la CRE.

L’organisme révèle par ailleurs que « sur le marché de l’électricité, le prix de l’offre de marché indexée sur le tarif réglementé la moins chère proposée à Paris est inférieur de 6% au tarif réglementé de vente TTC ». Pour le gaz, ce taux varie entre 5 et 7% en fonction de la consommation du client.

F.C

Recommander cet article
Imprimer cet article

Vos réactions | 0 réactions

Commenter cet article

Les champs à remplir sont obligatoires pour la publication de votre commentaire.

 

 

Le dépôt de votre commentaire ne nécessite pas d'authentification et sera soumis à la validation de notre modérateur. Veuillez taper les caractères tels qu'ils apparaissent ci-dessous.

Dossiers partenaires :

Visuel Dossiers partenaires

BLOOMFRAME®, fenêtre balcon interactive de KAWNEER,...


KAWNEER FRANCE

Unique au monde, BLOOMFRAME® est une fenêtre balcon qui se déploie et se referme à la demande, et...
Visuel Dossiers partenaires

Avec l’Afpa, organisez mieux vos chantiers pour gagner...


AFPA

Un chantier mal organisé peut vous faire perdre de l’argent. Pour ne pas mettre en péril la rentabilité...

Suivez-nous :

Linkedin
Twitter
Facebook

Les produits de la semaine :