Inscrivez-vous à la Quotidienne du Bâtiment

Accueil > Actualités du BTP > Vie des sociétés > BTP : les perspectives d’évolution, premier critère dans la recherche d’emploi

BTP : les perspectives d’évolution, premier critère dans la recherche d’emploi

BTP : les perspectives d’évolution, premier critère dans la recherche d’emploi
En septembre dernier, le cabinet Fed Construction a mené une enquête auprès de 517 professionnels du BTP et de l’immobilier afin d’en savoir plus sur leur perception du marché de l’emploi. Quels sont les critères de choix des candidats ? Pourquoi privilégient-ils un poste plus qu’un autre ? Comment attirer les talents ? Voici les résultats de l’étude.

Vie des sociétés |

Recommander cet article
Imprimer cet article

Les professionnels du BTP et de l’Immobilier, interrogés dans le cadre de l’enquête menée par Fed Construction, considèrent à 53% que le marché de l’emploi est « dynamique », un chiffre qui s’élève même à 77% s’agissant des répondants ayant un diplôme inférieur au Bac.

Pour leur recherche d’emploi, les candidats favorisent désormais les cabinets de recrutement et les réseaux sociaux. Quelles sont les entreprises les plus attractives ?

Le salaire, deuxième critère de choix des candidats

L’étude souligne que, lorsqu’il s’agit de faire le choix entre deux postes, 34% des répondants privilégient les perspectives d’évolution offertes par l’entreprise. Le salaire arrive en effet en deuxième position (26%), suivi de l’envie de travailler avec le ou la future responsable hiérarchique (14%) ou encore la situation géographique de l’entreprise (13%).

Aussi bien dans le secteur du BTP que celui de l’immobilier, les salaires « divisent ». Ils sont 49% à être satisfaits de leur salaire, le reste estimant être rémunéré « à un niveau inférieur à ses prétentions ». Cette tendance est encore plus élevée chez les détenteurs d’un Bac +3, 63% étant insatisfaits.

97% des interrogés prêts à se former à un nouveau logiciel

La plupart des professionnels du BTP et de l’immobilier connaît les logiciels bureautiques, Microsoft Excel et Word, mais ils ne sont qu’entre 41% et 62% à maîtriser les logiciels métiers tels que Autocad et Microsoft Project.

Résultat « de nombreux candidats sont évincés de manière automatique ». En effet, « la maîtrise de certains logiciels est souvent l’exigence clé des fiches de poste, et c’est bien dommage », estime Hervé Savy, directeur de Fed Construction.

La bonne nouvelle, c’est que 97% des répondants se disent prêts à se former à un logiciel pour accéder à un nouvel emploi. La formation fait ainsi l’unanimité chez la plupart des professionnels sondés.

R.C
Photo de une : ©Fotolia

Recommander cet article
Imprimer cet article

Vos réactions | 0 réactions

Commenter cet article

Les champs à remplir sont obligatoires pour la publication de votre commentaire.

 

 

Le dépôt de votre commentaire ne nécessite pas d'authentification et sera soumis à la validation de notre modérateur.

Dossiers partenaires :

Visuel Dossiers partenaires

Vue directe sur le ciel pour « Somfy Lighthouse »


VELUX FRANCE

Conçu pour accueillir des visiteurs et leur faire découvrir la marque SOMFY et ses solutions connectées, SOMFY Lighthouse...
Visuel Dossiers partenaires

Solution de Réfrigération au co2 TRANSCRITIQUE...


DAIKIN AIRCONDITIONING FRANCE

C’est à Boulazac, commune de Dordogne, que le groupe Daikin a accompagné l'installation et la mise en...

Suivez-nous :

Linkedin
Twitter
Facebook

Les produits de la semaine :