Inscrivez-vous à la Quotidienne du Bâtiment

Accueil > Actualités du BTP > Vie des sociétés > Uniclima se satisfait « des bons résultats de l’année écoulée »

Uniclima se satisfait « des bons résultats de l’année écoulée »

Uniclima se satisfait « des bons résultats de l’année écoulée »
La reprise dans le bâtiment semble avoir profité aux industriels du Génie climatique ! Réunis le 8 février dernier, les adhérents d’Uniclima se sont réjouis des « bons résultats » de l’année écoulée et ont présenté leurs perspectives pour 2018. Les mesures annoncées en faveur de la rénovation énergétique du bâti devraient impacter positivement la filière. Efficacité énergétique, confort, qualité de l’air… le secteur a beaucoup à apporter au bâtiment.

Vie des sociétés |

Recommander cet article
Imprimer cet article

Le Syndicat des industries thermiques, aérauliques et frigorifiques (Uniclima) dresse un bilan particulièrement positif de l’année 2017. La filière a en effet profité d’un climat conjoncturel favorable. « Et même si aucune certitude n’existe sur la durabilité de ce mouvement, il faut être satisfait des bons résultats de l’année écoulée », souligne Uniclima.

Le marché des chaudières à gaz et fioul est globalement à la hausse (+ 5%) grâce notamment au marché des chaudières à condensation qui a progressé de + 7,5% pour s’établir à 488 000.

Uniclima note cependant que la rénovation « peine à retrouver » son dynamisme. La suppression du CITE pour les chaudières au fioul devrait aussi avoir un « un effet défavorable sur ce segment où l’on trouve pourtant le parc le plus ancien ».

Le marché des PAC hybrides s’élève à 2 900 pièces sur la base des répondants. « Cet équipement souffre d’une faible progression dans la maison individuelle neuve ».

Le marché des bruleurs livrés en caisse a été stable sur 2017 (+ 0,1%) tandis que celui des radiateurs à eau a présenté une hausse d’environ + 4% suite à plusieurs baisses consécutives. Le marché du remplacement des radiateurs à eau chaude, reste quant à lui « très faible ». Concernant les sèche-serviettes eau-chaude et mixtes, le marché a progressé de + 1,3%.

Une progression inégale des équipements EnR

Les livraisons de chaudières biomasse s’établissent à 10 700 pièces en 2017 contre 9 700 en 2016. Le marché global a ainsi progressé de + 10% après trois années successives de baisse. Le marché des chaudières à chargement manuel est resté stable tandis que celui des chaudières à chargement automatique a cru de + 24%.

Le marché du solaire thermique a encore reculé (- 22%) avec une surface totale de capteurs installés de 48 000 m2 en 2017 contre 61 300 m2 en 2016. Les livraisons de chauffe-eau solaires individuels ont également diminué pour s’établir à 5 400 en 2017 contre 7 300 en 2016 (-26%). Même tendance pour les systèmes solaires combinés (- 8%).

Les livraisons de capteurs, destinés aux immeubles d’habitation collectifs ou aux bâtiments tertiaires, ont également baissé pour la 5e année consécutive (- 20%).

« La RT2012 avec l’autorisation à consommer plus pour les logements collectifs (57,5 kWh/m2.an contre 50 kWh/m2.an) et l’absence d’exigence EnR, a éliminé la chaleur renouvelable, et en particulier, le solaire collectif, du logement neuf », regrette le syndicat.

Les ventes de Pompe à Chaleur (PAC) air-eau ont augmenté de + 12% en 2017 tandis que le marché de la géothermie a reculé (- 8%). Le marché du chauffe-eau thermodynamique et de la PAC air-air ont progressé respectivement de + 10% et + 8%.

Le marché de la ventilation des bâtiments en habitat individuel est en hausse de + 2,4%. Dans le collectif et le tertiaire, la tendance est stable (+ 1%). Le marché global des réseaux aérauliques et accessoires a augmenté (+ 3,5%) et celui de la diffusion a connu une légère hausse (+ 0,4%).

Quelle tendance dans le tertiaire ?

Le marché tertiaire des DRV s’est accéléré (+ 13%), tout comme celui des chilliers (refroidisseurs de liquides) qui a progressé de + 5%. « C’est la technologie des chilliers à condensation air par ventilateur axial qui a la plus belle progression de + 13% », note Uniclima.

Le traitement des centrales de traitement d’air de gros débits est en baisse de – 3% mais il devrait bénéficier cette année des marchés du tertiaire.

Les perspectives 2018

Pour 2018, Uniclima mise sur une année positive. Le syndicat sera particulier attentif au déploiement du Plan Rénovation « qui est une très bonne nouvelle ». Il participera pleinement aux débats autour du CITE pour défendre deux principes : « stabilité et simplicité. »

Uniclima se réfère aussi à l’expérimentation E+C- et à la mise en place de la future réglementation environnementale qui intègrera une dimension « carbone ». La transition « doit se faire en douceur pour ne pas contrarier la reprise en générant des hausses de coûts qui seraient incompatibles avec le marché ».

Le syndicat va continuer à préconiser la création dans la construction ou la rénovation des bâtiments d’un lot ventilation qui permettrait l’émergence d’une profession de « ventiliste ».

Uniclima rappelle enfin que « nos équipements se trouvent au cœur des solutions qui peuvent être apportées pour le bâtiment : efficacité énergétique, chaleur renouvelable, pompes à chaleur et solaire thermique, confort, qualité de l’air intérieur, filtration de l’air… Tout existe, tout est disponible et permet de contribuer à la sobriété énergétique et donc à la politique bas carbone ».

Interclima, un salon repensé pour 2019

Lors de la présentation des résultats 2017, Uniclima est revenu sur le salon Interclima+Elec, organisé dans le cadre plus large du Mondial du Bâtiment.

Le Syndicat a souligné l’absence de nombreux intervenants majeurs de la filière du Génie Climatique, « une abstention » qui aurait pu « perturber la dimension » du salon. « Or, les enquêtes de satisfaction sont très positives » avec une fréquentation des stands en hausse.

Pour 2019, le syndicat a décidé de déployer « un plan d’action et de revitalisation pour faire de cette édition un succès majeur. Des moyens considérables seront investis à cet effet ».

Uniclima précise par ailleurs qu’Interclima reprendra son autonomie vis-à-vis de la partie Elec « qui de son côté recherchera d’autres synergies au sein de Batimat ».

R.C

Photo de une : ©Fotolia

Recommander cet article
Imprimer cet article

Vos réactions | 0 réactions

Commenter cet article

Les champs à remplir sont obligatoires pour la publication de votre commentaire.

 

 

Le dépôt de votre commentaire ne nécessite pas d'authentification et sera soumis à la validation de notre modérateur.

Dossiers partenaires :

Suivez-nous :

Linkedin
Twitter
Facebook

Les produits de la semaine :