Tropicalia : un projet de serre tropicale sur la Côte d’Opale Architecture | 23.03.18

Partager sur :
La plus grande serre tropicale au monde pourrait bien voir le jour dans les Hauts-de-France ! Coldefy & Associés Architectes Urbanistes ont en effet indiqué ce 22 mars que le cabinet avait été retenu pour la conception de Tropicalia, dont le chantier devrait débuter dès le premier trimestre 2019 à Rang-du-Fliers (62). Au programme : une serre au design unique, des boutiques, un auditorium, des restaurants et chambres d’hôtes, ainsi qu’un espace scientifique complet.
L’architecte Thomas Coldefy, de l’agence éponyme, était en déplacement dans le Pas-de-Calais ce jeudi 22 mars afin de présenter Tropicalia, « la plus grande serre tropicale au monde construite sous un seul dôme », dont l’ouverture est prévue pour 2021.

Situé à Rang-du-Fliers, le projet permettra aux visiteurs de découvrir des papillons, oiseaux, reptiles et autres poissons, ainsi qu’une vaste collection de végétaux. Tropicalia abritera en effet une forêt tropicale, une plage et deux bassins (dont un tactile pour les enfants).

« Offrant une immersion dans un environnement d’envergure unique, il sera traversé par un parcours pédestre de plus d’un kilomètre au milieu de plusieurs dizaines d’animaux, d’arbres et de fleurs. Cette prouesse architecturale, respectueuse de l’environnement, offre un écrin exceptionnel à la faune et la flore tropicale qu’elle accueille », raconte Codelfy & Associés.

Un dôme en forme de colline au cœur de la nature

Imaginé comme « une bulle d’harmonie », Tropicalia, qui s’inspire de la troisième révolution industrielle, est parfaitement intégré dans son environnement. En effet, le bâtiment s’inscrit dans la continuité de l’espace dans lequel il est implanté, en se surélevant légèrement pour former un ‘’double dôme’’ naturel.

     
Cliquer sur les images pour les agrandir.

« Notre objectif principal, pour le projet Tropicalia, est d’optimiser l’efficacité énergétique du dôme tout en minimisant l’impact sur l’environnement extérieur », indique Denis Bobillier, directeur technique des grands projets, chez Dalkia.

« Nous avons donc conçu un double dôme producteur de sa propre énergie, capable de maintenir l’ambiance tropicale quelque soit le climat extérieur car l’un des principaux enjeux pour la performance de la serre est son système de chauffage », poursuit-il.

Le dôme assurera également le maintien des températures en hiver et sera en mesure de récolter les eaux pluviales « pour satisfaire les besoins des plantes ». Denis Bobillier précise par ailleurs que la chaleur excédentaire pourra être stockée ou redistribuée.

Une immersion totale dans le monde tropical

Avec son apparence exceptionnelle, l’intérieur de la serre se devait d’être, lui aussi, à la hauteur. Ce sont ainsi 20 000 m2 de surface qui accueilleront des restaurants, boutiques, chambres d’hôtes et un espace scientifique composé d’une salle de conférence, un laboratoire et une clinique.

Bien entendu, la nature sera omniprésente sous le dôme, avec de grands espaces végétalisés tout autour de la serre. Un véritable parcours permettra aux 500 000 visiteurs attendus chaque année d’évoluer à travers les différents espaces aménagés, entre forêts, cascades et bassins.

     
Cliquer sur les images pour les agrandir.

« Tropicalia est une invitation aux rêves et aux voyages. Chaque visiteur entrera dans un véritable ‘’jardin d’Eden’’ où la découverte et l’émerveillement seront omniprésents. La faune et la flore offriront un outil pédagogique fort, pour permettre aux visiteurs de comprendre et d’apprendre le fonctionnement des écosystèmes de notre planète », détaillent les porteurs du projet.

Majoritairement financé par des investisseurs privés, Tropicalia mobilisera 50 millions d’euros de budget.

Fabien Carre
Photos : ©Tropicalia
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Forte mobilisation pour « Embellir Paris »

Forte mobilisation pour « Embellir Paris »

Lancé le 9 novembre dernier au Pavillon de l’Arsenal, l’appel à projets « Embellir Paris » a rencontré un franc succès ! En témoignent les 679 dossiers de candidature déjà réceptionnés par la Ville de Paris, qui proposait aux architectes de redonner vie à 20 sites délaissés mais toujours fréquentés. Il faudra néanmoins patienter jusqu’au 25 mars prochain pour découvrir les projets retenus par les jurys. Le point sur l’avancée du concours.
Le « plus grand chantier touristique d’Europe » arrive à son terme

Le « plus grand chantier touristique d’Europe » arrive à son terme

Cette fois sera-t-elle la bonne ? L’ouverture de Villages Nature Paris, site éco-touristique localisé près de Disneyland Paris, a finalement été fixée au 1er septembre prochain, devant ainsi mettre fin à « l’un des plus importants chantiers français de BTP » d’après les porteurs du projet. À cette occasion, une vague de recrutement a d’ailleurs été lancée il y a plus d’un an, afin de pourvoir les 1 000 emplois directs qui seront créés à l’ouverture.
Grand débat national : les architectes dévoilent leur « Cahier de Propositions »

Grand débat national : les architectes dévoilent leur « Cahier de Propositions »

Dans le cadre du Grand Débat, le Conseil national de l’Ordre des architectes a lancé, en février dernier, une plateforme visant à collecter les propositions des professionnels et des particuliers sur des problématiques liées au logement, à l’aménagement et à la rénovation. Plus de 1 500 contributions ont été reçues, des avis recensés dans un « Cahier de Propositions ». Le document sera transmis au Gouvernement dans les prochains jours.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter