Tropicalia : un projet de serre tropicale sur la Côte d’Opale

Architecture | 23.03.18
Partager sur :
Tropicalia : un projet de serre tropicale sur la Côte d’Opale - Batiweb
La plus grande serre tropicale au monde pourrait bien voir le jour dans les Hauts-de-France ! Coldefy & Associés Architectes Urbanistes ont en effet indiqué ce 22 mars que le cabinet avait été retenu pour la conception de Tropicalia, dont le chantier devrait débuter dès le premier trimestre 2019 à Rang-du-Fliers (62). Au programme : une serre au design unique, des boutiques, un auditorium, des restaurants et chambres d’hôtes, ainsi qu’un espace scientifique complet.
L’architecte Thomas Coldefy, de l’agence éponyme, était en déplacement dans le Pas-de-Calais ce jeudi 22 mars afin de présenter Tropicalia, « la plus grande serre tropicale au monde construite sous un seul dôme », dont l’ouverture est prévue pour 2021.

Situé à Rang-du-Fliers, le projet permettra aux visiteurs de découvrir des papillons, oiseaux, reptiles et autres poissons, ainsi qu’une vaste collection de végétaux. Tropicalia abritera en effet une forêt tropicale, une plage et deux bassins (dont un tactile pour les enfants).

« Offrant une immersion dans un environnement d’envergure unique, il sera traversé par un parcours pédestre de plus d’un kilomètre au milieu de plusieurs dizaines d’animaux, d’arbres et de fleurs. Cette prouesse architecturale, respectueuse de l’environnement, offre un écrin exceptionnel à la faune et la flore tropicale qu’elle accueille », raconte Codelfy & Associés.

Un dôme en forme de colline au cœur de la nature

Imaginé comme « une bulle d’harmonie », Tropicalia, qui s’inspire de la troisième révolution industrielle, est parfaitement intégré dans son environnement. En effet, le bâtiment s’inscrit dans la continuité de l’espace dans lequel il est implanté, en se surélevant légèrement pour former un ‘’double dôme’’ naturel.

     
Cliquer sur les images pour les agrandir.

« Notre objectif principal, pour le projet Tropicalia, est d’optimiser l’efficacité énergétique du dôme tout en minimisant l’impact sur l’environnement extérieur », indique Denis Bobillier, directeur technique des grands projets, chez Dalkia.

« Nous avons donc conçu un double dôme producteur de sa propre énergie, capable de maintenir l’ambiance tropicale quelque soit le climat extérieur car l’un des principaux enjeux pour la performance de la serre est son système de chauffage », poursuit-il.

Le dôme assurera également le maintien des températures en hiver et sera en mesure de récolter les eaux pluviales « pour satisfaire les besoins des plantes ». Denis Bobillier précise par ailleurs que la chaleur excédentaire pourra être stockée ou redistribuée.

Une immersion totale dans le monde tropical

Avec son apparence exceptionnelle, l’intérieur de la serre se devait d’être, lui aussi, à la hauteur. Ce sont ainsi 20 000 m2 de surface qui accueilleront des restaurants, boutiques, chambres d’hôtes et un espace scientifique composé d’une salle de conférence, un laboratoire et une clinique.

Bien entendu, la nature sera omniprésente sous le dôme, avec de grands espaces végétalisés tout autour de la serre. Un véritable parcours permettra aux 500 000 visiteurs attendus chaque année d’évoluer à travers les différents espaces aménagés, entre forêts, cascades et bassins.

     
Cliquer sur les images pour les agrandir.

« Tropicalia est une invitation aux rêves et aux voyages. Chaque visiteur entrera dans un véritable ‘’jardin d’Eden’’ où la découverte et l’émerveillement seront omniprésents. La faune et la flore offriront un outil pédagogique fort, pour permettre aux visiteurs de comprendre et d’apprendre le fonctionnement des écosystèmes de notre planète », détaillent les porteurs du projet.

Majoritairement financé par des investisseurs privés, Tropicalia mobilisera 50 millions d’euros de budget.

Fabien Carre
Photos : ©Tropicalia
Redacteur
filter_list

Sur le même sujet

Un ouvrage pour se plonger dans l'urbanisme et l'architecture de Montpellier (diaporama) - Batiweb

Un ouvrage pour se plonger dans l'urbanisme et l'architecture de Montpellier (diaporama)

Dernière publication des Editions Parenthèses, "Montpellier, la ville inventée" explore les grands projets urbains de cette ville. Inscrit dans le programme POPSU, il est signé par des spécialistes, chercheurs et urbanistes. Paru dans la collection « la ville en train de se faire », l'ouvrage porte un regard sur trois disciplines — architecture, géographie, science politique — afin de mieux lire la ville : ses formes urbaines, ses modes de gouvernance et l’aménagement de ses espaces.