Manifestation de mal-logés dans un hôtel particulier mis en vente par l'Etat

Dernières dépêches AFP | 21.09.06
Partager sur :
   Manifestation de mal-logés dans un hôtel particulier mis en vente par l'Etat - Batiweb

PARIS, 19 sept 2006 (AFP) - Des militants du Comité Actions logement (CAL) et des familles logées en hôtels ont brièvement occupé mardi à Paris un prestigieux hôtel particulier appartenant au ministère de la Culture et que l'Etat met actuellement en vente, a-t-on appris auprès d'eux et de la police.
Trente personnes, selon une source policière, ont surgi au 53 rue Saint-Dominique (7e arr.), édifice du XVIIIe siècle qui abrite la Direction de la musique des théâtres et des spectacles (DMDTS). Ce luxueux édifice, avec cour d'honneur et parc boisé, est actuellement mis en vente par l'Etat à grand renfort de publicité. Mais "les locaux ne seront libérés qu'en 2008", a précisé un responsable de la communication de la DMDTS. "Cet hôtel particulier est aujourd'hui bradé par l'Etat au privé", a déploré le CAL dans un communiqué, après qu'une délégation eut été reçue par un conseiller technique du ministère de la Culture.

"Cette occupation a été organisée en réaction aux récents propos de M. Sarkozy sur la vente du parc HLM", a précisé l'association, qui considère que "le gouvernement, par une politique d'accession à la propriété, par la privatisation du parc HLM et par le désengagement de l'Etat dans les politiques du logement contribue à aggraver durablement la crise du logement en laissant sur le bas côté les plus pauvres et les immigrés". Ses militants demandent notamment que "dans l'urgence et pour répondre à la situation de crise", le parc vacant de l'Etat, de la ville et de la région soit mis à la disposition des familles vivant à l'hôtel.

Redacteur