Une unité de dessalement d'eau de mer installée à Belle-Ile-en-Mer

Dernières dépêches AFP | 05.04.06
Partager sur :
 Une unité de dessalement d'eau de mer installée à Belle-Ile-en-Mer - Batiweb
VANNES, 4 avr 2006 (AFP) - Une unité mobile de dessalement d'eau de mer est installée mercredi à Belle-Ile-en-Mer (Morbihan) afin de faire face aux éventuelles pénuries d'eau potable lié à la sécheresse sur l'île, a-t-on appris auprès de la Saur Morbihan, société chargée de la gestion de l'eau.
Cette première unité, prévue dans un premier temps pour dessaler 50.000 m3 d'eau de mer, sera suivie en juin par l'installation d'une deuxième unité mobile, chargée de dessaler le même volume d'eau de mer. Ces unités, installées par la Société lorientaise de construction électromécanique (SLCE), peuvent traiter 25 m3 d'eau par heure. Belle-Ile avait dû être ravitaillée en eau pendant plusieurs mois par cargo pour faire face à une grave pénurie d'eau au cours de l'été 2005, puis à nouveau en janvier et février, les pluies de l'automne n'ayant pas permis de reconstituer les réserves.

L'île a retrouvé début mars une situation correcte, avec "des réserves d'eau qui montent de façon très satisfaisante", indique-t-on à la communauté de communes de Belle-Ile (CCBI). Selon Jean-Yves Bannet, président de la CCBI, les trois retenues d'eau que compte l'île, d'une capacité de 850.000 m3, "sont à nouveau pleines et nous mettent à l'abri pour l'été". "Mais nous restons très vigilants, car on ne sait pas quelle sera la situation climatique après l'été", précise une autre responsable à la CCBI.

Belle-Ile, où résident 5.000 personnes à l'année et qui accueille 180.000 touristes par an, consomme 690.000 m3 d'eau par an.

Redacteur