ConnexionS'abonner
Fermer

Malgré un rebond, la construction de logements reste très impactée sur un an

Publié le 27 novembre 2020

Partager : 

Le Ministère de la Transition écologique publiait ce vendredi 27 novembre les chiffres de la construction à fin octobre 2020, prenant en compte les permis de construire et mises en chantier avant le reconfinement du 28 octobre. Si les permis de construire et mises en chantier se sont redressées après l'effondrement de mars à mai, les chiffres restent toutefois négatifs sur un an, avec respectivement -12,2 % et -5,2 %.
Malgré un rebond, la construction de logements reste très impactée sur un an - Batiweb

Les permis de construire peinent à se redresser malgré la reprise

 

D'août à octobre 2020, les permis de construire sont encore remontés, avec +21,6 % par rapport à mai à juillet. Toutefois, leur nombre restent encore inférieur de -19 % par rapport à la moyenne des trois mois précédant le confinement, et de -13,2 % par rapport à la moyenne des 12 mois précédant le confinement.

 

Depuis le confinement strict de mi-mars à mi-mai – qui avait occasionné un effondrement de près de moitié des permis de construire – les autorisations de logements peinent en effet à se redresser.

 

Sur un an, 386 400 logements ont été autorisés à la construction, c'est 53 700 de moins (-12,2 %) qu'au cours des 12 mois précédents !

 

Sur cette période, les logements collectifs ont été davantage impactés (-17 %) que les logements individuels groupés (-10,3 %) et purs (-8,4 %).

 

Avec le reconfinement instauré fin octobre et qui devrait durer jusqu'à la fin de l'année, les chiffres ne devraient pas davantage remonter avant 2021.

 

Les mises en chantier se stabilisent

 

Du côté des mises en chantier, le redressement est en revanche plus marqué, notamment grâce à un effet de rattrapage à partir de juin, et particulièrement au mois d'août – habituellement creux en raison des congés estivaux.

 

A partir de septembre, les mises en chantier sont revenues à un niveau proche de la moyenne des trois mois précédant le confinement. Entre août et octobre, le nombre de permis de construire a même dépassé de +3,8 % les chiffres obtenus un an plus tôt.

 

Sur ces trois derniers mois, le rebond a néanmoins légèrement ralenti, avec +10,4 % comparé aux trois mois précédents, après +32,6 % entre mai et juillet. Ces 3 derniers mois, la reprise s'est davantage faite au profit des logements collectifs et en résidence, avec +16,5 %, contre +1 % pour les logements individuels.

 

Sur 12 mois glissants, les chiffres des mises en chantier restent toutefois négatifs, avec une baisse de -5,2 %. De novembre 2019 à octobre 2020, on dénombre ainsi 386 300 logements commencés, soit 21 400 de moins comparé aux 12 mois précédents.

 

La crise et le premier confinement auront donc durablement impacté les permis de construire comme les mises en chantier.

 

Claire Lemonnier

Photo de une : Adobe Stock

 

Sur le même sujet

Qualité et performance du bâtiment

Les acteurs du marché de la construction durable ont à faire face à des exigences qui sont de trois types : les exigences réglementaires et environnementales, les exigences du marché et les exigences concurrentielles....

bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.