Le confort de vie, premier critère de choix dans la construction d'une maison (enquête) Vie des sociétés | 07.05.18

Partager sur :
Habitué des enquêtes relatives aux modes de vie des ménages, Domexpo vient tout juste de publier un nouveau Baromètre réalisé avec Caron Marketing. Cette fois, c'est aux motivations des Français qui font construire des maisons que le salon permanent s'est intéressé. Alors, pourquoi se lancent-ils ? Quelles sont leurs principales sources de renseignements ? Les réponses !
Après s'être penché sur les modes de chauffage préférés des Français et les habitudes de construction des Franciliens, le Baromètre Domexpo revient pour une nouvelle édition ! Réalisée par Caron Marketing, l'enquête s'est cette fois intéressée aux raisons qui poussent les ménages à acheter une maison individuelle.

Pour rappel, le Baromètre précédent avait déjà révélé que 61% des Français s'étaient tournés vers un constructeur de maisons individuelles pour bâtir leur futur logement. Les raisons évoquées le plus souvent pour expliquer ce taux si élevé mettaient en lumière une gestion facilitée en passant par ce type de professionnel. L'étude indiquait également que la réputation locale du constructeur influençait grandement le choix des ménages.

La maison, symbole de la vie familiale

Dans ce contexte, Domexpo est allé encore plus loin dans la démarche en demandant aux Français qui ont fait construire l'année dernière ce qui leur avait donné envie de se tourner vers une maison. Dans 65% des cas, c'est le confort de vie que peut leur offrir un tel logement qui est cité. En effet, les sondés apprécient tout particulièrement la possibilité d'aménager l'espace selon leurs goûts et leurs besoins tout en pouvant choisir l'emplacement le plus adapté à leurs attentes (proximité avec les écoles, le travail, etc.)

61% des répondants indiquent également que ce projet de construction est l'occasion de se créer un patrimoine, censé gagner en valeur au fil des années. Enfin, ils sont 45% à estimer que la maison est le meilleur moyen de trouver un certain équilibre familial, tout en faisant plaisir aux enfants, avec un jardin ou des animaux notamment. La qualité de la construction, citée dans 48% des cas, est le critère qui pousse finalement les ménages à se décider.

Du côté des sources d'informations plébiscitées par les Français qui souhaitent se lancer dans l'aventure, c'est le bouche à oreille qui arrive en tête du classement, avec 54% des suffrages (contre 48% en 2016). Les ménages sont également de plus en plus nombreux à se renseigner sur Internet (42%), totalisant en moyenne 31 heures de prospection et 5 sites ou plus visités. 22% des répondants ajoutent qu'une visite directe auprès des professionnels peut être un autre moyen d'en apprendre plus. Une aubaine pour la Foire de Paris, qui fermera ses portes ce 8 mai !

F.C
Photo de Une : ©Fotolia
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Construction de maisons : les particuliers globalement satisfaits (Baromètre)

Construction de maisons : les particuliers globalement satisfaits (Baromètre)

Plus de 1 900 familles ont partagé leur avis sur leurs projets de construction avec Céquami, qui a récemment centralisé leurs réponses dans son dernier « Baromètre de la satisfaction clients Construction maison individuelle 2018 ». Sans grande surprise, la qualité globale de l'habitat apparaît comme le critère le plus apprécié des ménages, juste devant le rapport qualité/prix. Le point sur les principaux enseignements de ce document.
Le moyen de chauffage préféré des Français en maison neuve est...

Le moyen de chauffage préféré des Français en maison neuve est...

Nouvelle année, nouveau Baromètre Domexpo ! Dans sa dernière enquête publiée en janvier, le salon dédié à la maison neuve en Île-de-France s’est intéressé aux énergies les plus utilisées en construction. Plébiscitée par 66% des répondants, la pompe à chaleur reste le mode de chauffage préféré des ménages, loin devant le gaz ou le bois.
Les maisons individuelles mises en péril par la suppression de nombreuses aides

Les maisons individuelles mises en péril par la suppression de nombreuses aides

Après la Capeb (Confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment) et la FFB (Fédération française du bâtiment), c’est plus récemment la FFC (Fédération française des constructeurs de maisons individuelles) qui a tiré la sonnette d'alarme suite à certaines décisions gouvernementales récentes. Plus spécifiquement, l’organisme redoute une baisse des constructions de maisons du fait de la suppression de plusieurs dispositifs d'aide. Les détails.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter