star_border Logiciel de calcul thermique Visual TTH

Logiciel de calcul thermique Visual TTH
Visual TTH est un logiciel pour le calcul des bilans thermiques et énergétiques dans les bâtiments neufs ou existants. Visual TTH permet les calculs suivants : - Calcul de déperditions selon la EN 12831. - Calcul de charge de climatisation avec le moteur EnergyPlus. - Simulation Thermique Dynamique (STD) avec le moteur EnergyPlus. - Calculs règlementaires avec le moteur CSTB pour les bâtiments neufs et existants selon les RT 2005, 2012 et RT Ex (Ubat, Bbio, Cep, Tic, Fiche XML, objectifs des labels). Le pack 2 est adapté aux architectes souhaitant calculer le Bbio. - Calculs pour l’obtention d’un éco-prêt à taux 0% (Cep initial, Cep rénové). Calculs réalisés avec le moteur CSTB Th-CE Ex. - Calculs des frais énergétiques et d'exploitation annuels dans le cadre notamment de l'étude de faisabilité d’approvisionnement énergétique. - Les calculs de déperditions selon les Th-D de 1977 ainsi que les calculs règlementaires selon la RT 91 et RT 2000 (G1, GV, C) sont encore possibles. De nombreux assistants permettent une description aisée du bâti et des équipements techniques. Visual TTH utilise une interface de type Excel avec copier/coller et annuler/rétablir. Visual TTH interagit avec la maquette numérique en s'inscrivant dans le processus du BIM via le format IFC ou en échange direct avec Revit. Visual TTH fait l'objet de plusieurs évaluations par le CSTB.


portrait Le fabricant

FAUCONNET Ingénierie SAS

FAUCONNET Ingénierie SAS

BP 22
10160 AIX EN OTHE
France



Les familles associées

filter_list Actualités associées

Dani Alu - Système de garde-corps en aluminium, au design acier, pour balcon et toiture-terrasse

Dani Alu - Système de garde-corps en aluminium, au design acier, pour balcon et toiture-terrasse

Lotentic® est un système de garde-corps au design acier pour balcon et toiture-terrasse accessible.
La filière bois accélère son développement

La filière bois accélère son développement

La filière bois annonce le lancement d’un accélérateur visant à « booster » le développement des PME / ETI Bois. Le projet s’inscrit dans le cadre du second contrat stratégique de la filière bois signé le 18 novembre 2018 par 26 organisations professionnelles. Il doit notamment permettre aux entreprises de bénéficier de conseils et de tisser un réseau solide qui puisse favoriser les échanges et le partage d’expérience.
Engie, sanctionnée par la DGCCRF pour démarchage abusif

Engie, sanctionnée par la DGCCRF pour démarchage abusif

La Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGCCRF) sanctionne Engie d’un montant de 900 000 euros, en raison d’un manquement des règles relatives au démarchage. Le détail de cette sanction devra être publié sur les sites internet d’Engie, de la DGCCRF ainsi que de la Préfecture des Hauts-de-Seine.
L’Abri piscine : une sécurité supplémentaire pour votre extérieur avec Aladdin Concept

L’Abri piscine : une sécurité supplémentaire pour votre extérieur avec Aladdin Concept

Depuis le 1er janvier 2004, sécuriser sa piscine privative est une obligation pour les propriétaires de bassin enterré ou semi-enterré. Vous devez donc installer un des quatre équipements spécifiques pour prévenir les risques de noyade. Le dispositif choisi doit être conforme aux normes de l’Association française de normalisation (Afnor).
Jean Nouvel porte plainte contre la Philharmonie de Paris

Jean Nouvel porte plainte contre la Philharmonie de Paris

Depuis l’inauguration de la Philharmonie de Paris, l’établissement public est engagé dans un bras de fer avec le cabinet d’architecture Jean Nouvel et lui réclame 170 millions d’indemnités pour dépassement du budget et retard. Contestant cette somme, les Ateliers Jean Nouvel ont officiellement contre-attaqué lundi 14 octobre en portant plainte pour « concussion » et « favoritisme ».
Une taxe sur les bureaux pour financer le Grand Paris

Une taxe sur les bureaux pour financer le Grand Paris

L’Assemblée nationale a voté ce vendredi 18 octobre un amendement pour surtaxer les bureaux de certains quartiers d’affaires situés à Paris et dans les Hauts-de-Seine afin de financer les travaux du Grand Paris. Cette taxe représentera une hausse du loyer hors charge d’un peu moins 1 %. Elle concernera quatre communes du 92 et neuf arrondissements parisiens. La mesure, saluée à gauche, a en revanche fait réagir certains députés LR, qui dénoncent une atteinte à la compétitivité.

Pas plus d'articles disponible

Pas plus d'articles disponible

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter