star_border Vitodens 222-F, chaudière murale gaz à condensation

Vitodens 222-F, chaudière murale gaz à condensation
Chaudière murale gaz à condensation, puissance nominale de 1,8 à 35 kW, version B2TB et 1,8 à 26 kW, version B2SB Profitez de ses avantages • Chaudière compacte gaz à condensation avec ballon en acier émaillé à système de charge (de 1,8 à 35 kW) ou à serpentin intégré (de 1,9 à 26 kW) • Rendement très élevé jusqu’à 109 % (sur PCI)/98 % (sur PCS) • Adaptation automatique de l’air comburant en fonction des conditions climatiques et des pertes de charge des conduites de gaz de combustion • Importantes économies d’énergie grâce à la pompe à haute effi cacité intégrée • Grand confort ECS, 3* selon l’EN 13203, avec au choix : un ballon à système de charge d’une capacité de 100 litres (130 litres pour la version 35 kW) ou un ballon à serpentin d’une capacité de 130 litres (conçu pour les régions où la dureté de l’eau est élevée) • Nouvelle régulation simple d’utilisation grâce à l’écran tactile couleur avec affichage en texte clair • Gestion à distance par application smartphone grâce à l’adaptateur Wi-Fi • Classe d'efficacité énergétique en fonction chauffage : A • Classe d'efficacité énergétique en fonction eau chaude sanitaire : A


portrait Le fabricant

VIESSMANN

VIESSMANN

ZI
57380 FAULQUEMONT
France



Les familles associées

filter_list Actualités associées

GRAF : 30 000 tonnes de déchets plastiques par an revalorisées grâce au nouveau pôle matières premières recyclées

GRAF : 30 000 tonnes de déchets plastiques par an revalorisées grâce au nouveau pôle matières premières recyclées

GRAF France utilise aujourd’hui 100 % de matières recyclées dans sa fabrication par injection de récupérateurs d'eau de pluie et de composteurs de jardin ! Grâce au nouveau site d'Herbolzheim, la société GRAF, leader mondial sur les marchés de la gestion des eaux pluviales et de l'assainissement, produit désormais sa propre matière première issue de plastiques recyclés !
Chute des mises en vente de logements collectifs neufs : les maires et les coûts de construction mis en cause

Chute des mises en vente de logements collectifs neufs : les maires et les coûts de construction mis en cause

Les mises en ventes de logements neufs ont fortement accéléré leur chute ce dernier trimestre, confirmant la tendance engagée depuis deux ans. Une baisse de l’offre qui impacte aussi les ventes. La Fédération des promoteurs immobiliers (FPI) accuse la timidité des élus à octroyer des permis de construire à l’approche des élections municipales, et met également en cause la hausse des coûts de construction.
60 millions d’euros supplémentaires alloués au plan « Logement d’abord »

60 millions d’euros supplémentaires alloués au plan « Logement d’abord »

Depuis 2017, le plan quinquennal pour le « Logement d’Abord et la lutte contre le sans-abrisme » vise à aider les personnes sans-domicile fixe à trouver un logement, à les accompagner de façon adéquate pour leur réinsertion, et à produire des logements abordables. Pour mener à bien ce programme, le ministre du Logement a annoncé qu’une somme de 60 millions d’euros supplémentaires allait lui être allouée.
La nouvelle caméra thermique FLIR T860 Gamme EXPERT simplifie les inspections industrielles

La nouvelle caméra thermique FLIR T860 Gamme EXPERT simplifie les inspections industrielles

En option, le logiciel intégré « Inspection Route » intégré dans la caméra thermique automatise le travail et simplifie la création de rapports
Toupret se dote d’un nouveau site industriel

Toupret se dote d’un nouveau site industriel

Toupret annonce la construction de son troisième site industriel à Tigery en Essonne. Les travaux, qui devraient s’achever d’ici la fin de l’année, doivent permettre à l’industriel de faire face « à la forte progression » du groupe. Le nouveau site, de 40 000 m2, accueillera une usine de fabrication d’enduits en pâte et de nouveaux entrepôts. La mise en service est prévue pour avril 2020.
Représentativité patronale : la première place de la FFB questionnée

Représentativité patronale : la première place de la FFB questionnée

En janvier 2018, la FFB se félicitait d’être la première organisation d’employeurs du bâtiment ; une majorité contestée par la Capeb. Après avoir déposé deux requêtes devant la Cour d’appel administrative de Paris, la confédération semble avoir obtenu gain de cause. L’article 2 de l’arrêté du 21 décembre 2017 portant sur la représentativité patronale a en effet été annulé. Cette décision pourrait changer la donne alors que la réforme sur l’apprentissage fait débat.

Pas plus d'articles disponible

Pas plus d'articles disponible

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter