Inscrivez-vous à la Quotidienne du Bâtiment

Accueil > Actualités du BTP > Eco-construction > Débat présidentiel : et l’environnement, dans tout ça ?

Débat présidentiel : et l’environnement, dans tout ça ?

Débat présidentiel : et l’environnement, dans tout ça ?
Hier se tenait le débat présidentiel du second tour qui opposait Marine le Pen à Emmanuel Macron. Malgré les attentes des électeurs, l’environnement et l’écologie ont une fois de plus été oubliés par les candidats. Une négligence qui n’a pas manqué de provoquer de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux, notamment de Jérôme Guedj, soutien de Benoît Hamon, et d’Alexis Corbière, porte-parole de Jean-Luc Mélenchon. Précisions.

Eco-construction |

Recommander cet article
Imprimer cet article

À quelques jours du scrutin du second tour, tous les regards se sont tournés vers le débat présidentiel qui se tenait hier soir. Et si les Français attendaient beaucoup des deux candidats encore en lice en matière de politique environnementale, c’est la déception qui a finalement été au rendez-vous.

En effet, aussi virulent qu’ait été cet échange, ni Emmanuel Macron ni Marine Le Pen n’ont vu la nécessité de traiter du réchauffement climatique, des énergies renouvelables ou encore de la transition énergétique de la France. De même, Nathalie Saint-Cricq et Christophe Jakubyszyn, journalistes en charge d’animer le débat, n’ont pas interrogé les deux candidats sur ces thèmes pourtant cruciaux.

Un « oubli » qui a soulevé de nombreuses réactions indignées sur les réseaux sociaux. Jérôme Guedj, soutien de Benoît Hamon, tweettait notamment : « Transition écologique, transition démographique, transition du monde du travail, transition démocratique #PerdusDeVue #OnAvaitPourtantEssayé ». « 1h30 de débat. Je ne crois pas que les mots ''climat'' ou ''environnement'' aient été prononcés (…) L’écologie et la vie quotidienne auront été les deux grandes absentes de ce débat », a renchéri Antoine Léaument, chargé de la communication numérique de Jean-Luc Mélanchon.

Deux projets bien opposés

Pour autant, s'ils ont un avis tranché sur la politique environnementale à mener lors des cinq prochaines années, les deux candidats n'en n'auront pas fait un axe central de leur campagne.

Marine Le Pen, pour sa part, entend bien développer massivement la filière française des énergies renouvelables (solaire, biogaz, bois) tout en décrétant un moratoire immédiat sur l'éolien. La candidate du Front National veut également interdire l’exploitation du gaz de schiste et les OGM. Mais au parlement européen, Marion Maréchal-Le Pen et Gilbert Collard, deux députés du Front National, ont voté contre la loi sur la biodiversité, soutien des chasseurs oblige, ou se sont abstenus lors du vote de la loi de transition énergétique. Marine Le Pen s'est aussi opposée à la COP21 et voulait même lancer un contre-sommet. Comprenne qui pourra.

Emmanuel Macron espère, quant à lui, que 100% du plastique soit recyclé d’ici 2025. Il souhaite par ailleurs diminuer la production nucléaire, mais sans fixer de calendrier précis, prévoit d'augmenter le prix de la tonne de carbone émise par les industries, et doubler la capacité en éolien et en solaire photovoltaïque d’ici 2022. Il compte également mettre en place une prime de 1 000 euros pour tout achat de véhicule moins polluant. En reprenant comme objectif chiffré la rénovation de 500 000 logements par an, il propose un audit gratuit pour les ménages à faibles revenus, afin de lutter contre les passoires énergétiques.  Pour l'essentiel, il ne se distingue pas des objectifs inscrits dans la loi de transition énergétique de 2015, et ne fait pas preuve d'un volontarisme particulier par rapport au précédent quinquennat.

Celui qui aura su convaincre au mieux les Français ne l'aura certainement pas fait sur la base de propositions fortes sur l'écologie, le développement durable et l'efficacité énergétique des bâtiments.
Réponse ce dimanche sur le nom du gagnant !

C.M (avec AFP)
Photo de Une : ©Fotolia

Recommander cet article
Imprimer cet article

Vos réactions | 0 réactions

Commenter cet article

Les champs à remplir sont obligatoires pour la publication de votre commentaire.

 

 

Le dépôt de votre commentaire ne nécessite pas d'authentification et sera soumis à la validation de notre modérateur. Veuillez taper les caractères tels qu'ils apparaissent ci-dessous.

Dossiers partenaires :

Visuel Dossiers partenaires

Weber va encore plus loin dans la résistance au feu avec...


WEBER

Pour son système weber.therm XM PSE, weber a fait réaliser en avril 2016 un essai LEPIR2 et confirme ainsi...
Visuel Dossiers partenaires

La géométrie prend une nouvelle dimension : une...


LG Hausys Europe GmbH

Sous l’angle du cristal Au cœur de la tour HVB de la HypoVereinsbank, formes géométriques, angles...

Suivez-nous :

Linkedin
Twitter
Facebook

Les produits de la semaine :