Énergies renouvelables : quel bilan, quelles perspectives ?

Développement durable | 03.05.17
Partager sur :
Énergies renouvelables : quel bilan, quelles perspectives ? - Batiweb
Alors que Ségolène Royal cédera sa place dans quelques jours, la ministre de l’Environnement a réuni une dernière fois les acteurs des énergies renouvelables afin de faire le point avec eux. Si le bilan du quinquennat Hollande se veut globalement encourageant – la loi de transition énergétique ayant donné une nouvelle impulsion à la France en matière de respect de l’environnement -, le Syndicat des énergies renouvelables (SER) appelle à maintenir l’élan.
Alors qu’elle faisait il y a peu le bilan de l’application de la loi de transition énergétique, Ségolène Royal a réuni le 27 avril dernier les entreprises du secteur des énergies renouvelables (EnR) afin de « souligner les avancées obtenues pour les filières ».

Outre les objectifs toujours plus ambitieux fixés par la réglementation, la ministre de l’Environnement a rappelé les nombreux efforts fournis pour assurer la compétitivité de la branche (en multipliant les appels d’offres, entre autres) et pour simplifier et stabiliser les dispositifs en place.

La législation au service des énergies renouvelables

Le quinquennat Hollande aura également été l’occasion de faire progresser la transition énergétique, avec la publication de nouveaux textes à l’instar du décret relatif aux pénalités de retard de raccordement des éoliennes en mer, qui « offre aux porteurs de projets la visibilité attendue pour accélérer la mise en œuvre des champs éoliens en mer qui ont été attribués ».

Dernièrement, un décret a également été publié le 30 avril dernier au Journal officiel visant à mettre en application l’ordonnance relative à l’autoconsommation d’électricité solaire. Pour rappel, le Parlement avait justement validé ce projet de loi en février dernier afin d’offrir un cadre légal à l’autoconsommation d’électricité. Autant de dispositions saluées par le Syndicat des énergies renouvelables (SER), qui a appelé le prochain gouvernement à poursuivre les efforts en faveur de « l’excellence environnementale ».

« Même si de nouvelles mesures […] sont encore nécessaires pour accélérer leur déploiement sur notre territoire et permettre à nos entreprises de poursuivre leur croissance également à l’international, les filières EnR disposent aujourd’hui d’une feuille de route qui leur donne la visibilité nécessaire pour se développer pleinement et créer les emplois associés », salue Jean-Louis Bal, président de l’organisme.

« L’engagement de la France dans l’application de l’Accord de Paris, notamment au travers des principales coalitions en faveur des EnR, doit être réaffirmé. Faute de quoi le développement de ces filières industrielles, en pleine croissance aujourd’hui, s’effondrerait et remettrait en cause des années d’efforts ainsi que les investissements et les emplois créés », conclut-il. À bon entendeur.

F.C
Photo de Une : ©Fotolia
Redacteur
filter_list

Sur le même sujet

Baisse de la part des renouvelables dans l’électricité consommée en France - Batiweb

Baisse de la part des renouvelables dans l’électricité consommée en France

Le marché français de l’énergie renouvelable aura connu une année mitigée en 2017 ! D’après le Syndicat représentant les acteurs de la filière (SER), la puissance installée a déjà permis d’atteindre 94% des objectifs de la Programmation pluriannuelle de l’énergie à horizon 2018. Une bonne nouvelle pourtant ternie par la baisse de la part d’électricité d’origine renouvelable dans la consommation électrique globale. Tous les chiffres.
Quatre nouvelles mesures en faveur du développement des EnR en France - Batiweb

Quatre nouvelles mesures en faveur du développement des EnR en France

Alors que la France prévoit l’utilisation de 23% d’énergies renouvelables dans sa consommation d’électricité brute d’ici à 2020, la Commission européenne a validé ce lundi quatre mesures proposées par les autorités françaises en faveur des énergies vertes. Une décision saluée unanimement par Ségolène Royal, ministre de l’Environnement, et le Syndicat des énergies renouvelables.
Énergies vertes : un Livre blanc pour interpeller les candidats à la présidentielle - Batiweb

Énergies vertes : un Livre blanc pour interpeller les candidats à la présidentielle

Alors que l’élection présidentielle approche à grands pas, le Syndicat des énergies renouvelables (SER) a récemment publié un livre blanc afin de sensibiliser les candidats quant à la nécessité d’accélérer le développement des énergies propres en France. Ce sont ainsi de nombreuses mesures et autres orientations stratégiques qui sont proposées à travers ce document d’une centaine de pages.
18% de la consommation électrique française issue des énergies renouvelables - Batiweb

18% de la consommation électrique française issue des énergies renouvelables

Nul doute que Ségolène Royal aura suivi la nouvelle avec attention, et que l’ex-ministre de l’Environnement sera ravie des résultats publiés ce 18 mai par le Syndicat des énergies renouvelables (SER). L’organisme indique en effet que l’électricité renouvelable représentait 18% de la consommation électrique française au premier trimestre 2017. Un chiffre qui devrait encore progresser au vu des nouveaux raccordements prévus cette année.