Inscrivez-vous à la Quotidienne du Bâtiment

Accueil > Actualités du BTP > Eco-construction > Feu vert pour le parc éolien en mer à grande échelle en Bretagne

Feu vert pour le parc éolien en mer à grande échelle en Bretagne

Feu vert pour le parc éolien en mer à grande échelle en Bretagne
Le consortium Ailes Marines, spécialisé dans l’installation d’éolien en mer, a obtenu les trois autorisations administratives nécessaires à la construction et l’exploitation d’un nouveau parc au large de la baie de Saint-Brieuc, en Bretagne. Composé de 62 éoliennes, le projet devrait être en mesure de produire l’équivalent de la consommation électrique de 850 000 habitants.

Eco-construction |

Recommander cet article
Imprimer cet article

Victoire pour Ailes Marines ! Répondant à l’appel d’offres lancé en 2011 par le ministère de l’Énergie et du Développement durable, le consortium (Iberdrola en Espagne et Eole-RES en France) vient d’obtenir les autorisations administratives qui étaient nécessaires au lancement de la construction d'un parc éolien, à savoir, la concession d’utilisation du domaine public maritime, l’AUIOTA (Autorisation Unique pour les Installations Ouvrages Travaux et Activité ) et l’APO (Approbation du Projet d’Ouvrage).

Installé en baie de Saint-Brieuc, il s’agit selon Ailes Marines « du premier projet d’énergie marine renouvelable de grande échelle en Bretagne, et l’un des premiers de cette nature au niveau national à se voir attribuer l’ensemble de ses autorisations ». Une nouvelle rassurante pour les sociétés voulant se lancer dans l’éolien, après l’annulation du schéma éolien en Bretagne et dans d’autres régions du pays. Preuve de la meilleure santé de l'éolien offshore, malgré ses difficultés ?
 
Le projet entre dans le cadre du « Pacte électrique Breton » décidé en décembre 2010, qui repose notamment sur le développement des énergies renouvelables, avec un objectif de 3 600 MW de puissance installée, dont 1 000 MW d’éolien en mer.

Un projet ambitieux

Les 62 éoliennes, massives, culminent à 216 mètres de haut et, pour éviter la pollution visuelle et sonore, se trouvent à plus de 16 km des côtes les plus proches (Cap Fréhel), 33 km de Saint Brieuc et 35 km de Saint-Malo. D’une capacité installée de 496 mégawatt (MW), le projet apportera sur le réseau 1 850 gigawatt-heure par an, l’équivalent de la consommation de 850 000 habitants.

Le groupe a également assuré que le parc éolien permettra la création de 2 000 emplois, dont 140 dédiés à sa maintenance. Le coût, financé intégralement par les actionnaires d’Ailes Marines, est évalué à 2,5 milliards d’euros.

Les nombreux pêcheurs en activité dans la baie de Saint-Brieuc, notamment de coquilles Saint-Jacques, ont exprimé leurs inquiétudes vis à vis de la présence de ces éoliennes et de l'impact de ces colosses de béton sur la faune et la flore maritimes. Pour y répondre, des mesures ont été prises afin d'harmoniser la coexistence des deux exploitations. Les câbles reliant les éoliennes au continent seront enfouis. Quant aux bases des éoliennes, elles seront en métal, et non en béton.

Pour l’instant en pleine phase de préparation, le parc commencera sa période de construction en 2018 pour être livré en 2020.

F.T
Photo de Une : ©Fotolia

Recommander cet article
Imprimer cet article

Vos réactions | 0 réactions

Commenter cet article

Les champs à remplir sont obligatoires pour la publication de votre commentaire.

 

 

Le dépôt de votre commentaire ne nécessite pas d'authentification et sera soumis à la validation de notre modérateur. Veuillez taper les caractères tels qu'ils apparaissent ci-dessous.

Dossiers partenaires :

Visuel Dossiers partenaires

LE NOUVEAU VISAGE DE NOVOFERM® FRANCE


NOVOFERM HABITAT

Navigation intuitive, graphisme épuré, arborescence déclinée par gammes et par produits pour...
Visuel Dossiers partenaires

Découvrez EVERFAST LSCRYL


EVERFAST - SPECIES

Revêtement élastique (400%) d’étanchéité Revêtement, intérieur et...

Suivez-nous :

Linkedin
Twitter
Facebook

Les produits de la semaine :