Inscrivez-vous à la Quotidienne du Bâtiment

Accueil > Actualités du BTP > Eco-construction > Les conseils de l’ingénierie pour la transition énergétique

Les conseils de l’ingénierie pour la transition énergétique

Les conseils de l’ingénierie pour la transition énergétique
Faisant profiter des nombreux retours d’expériences françaises et internationales en matière de projets énergétiques, l’ingénierie professionnelle apporte un éclairage technico-économique au débat sur la transition énergétique.

Eco-construction |

Recommander cet article
Imprimer cet article

Les sociétés d’ingénierie de l’industrie et de la construction sont particulièrement sensibles aux impacts sociétaux - notamment en termes d’emplois - qu’auront les décisions qui seront prises à l’issue du débat sur la transition énergétique, note le Syntec-Ingénierie, qui propose des actions concrètes.

Parmi celles-ci, l'idée d'accompagner les acteurs de la transition énergétique dans la maîtrise des risques des projets énergétiques. Et ainsi promouvoir les Analyses Globales des Risques pour sécuriser les projets d’implantation et/ou de restructuration de sites industriels liés à l’énergie, notamment lorsque ceux-ci sont à proximité immédiate de zones fortement urbanisées ; et organiser les débats nécessaires à l’acceptation publique des projets.

Gaz de schiste

Le Syntec propose de préparer puis évaluer une ou plusieurs expérimentations sur les techniques alternatives à la fracturation hydraulique pour l’exploitation des gaz de schiste. Rappelons que l’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques (OPECST) a demandé un rapport sur ces alternatives, après que la fracturation hydraulique ait été interdite par la loi du 13 juillet 2011. Parmi celles-ci, la stimulation au propane, déjà pratiquée en Amérique du Nord, mérite l’examen. D’autres techniques sont susceptibles d’aboutir à des applications d’ici à une dizaine d’années. Un rapport final sera remis à l’automne.

Sur la question des énergies nouvelles, l’ingénierie professionnelle appelle à renforcer les appels à projet sur le déploiement territorial des EnR, en différenciant les missions d’Assistance à Maîtrise d’Ouvrage (AMO) de celles de Maîtrise d’Œuvre (MOE). Et ce en toute indépendance des industriels, en favorisant l’intégration à grande échelle des énergies renouvelables intermittentes. Mais aussi systématiser – en les rendant obligatoires pour les secteurs qui y sont particulièrement favorables – des études de faisabilité technico-économique en vue du développement de projets d’EnR.

Coût des énergies

Il faut également selon le Syntec permettre à des filières industrielles stratégiques de diminuer leurs coûts par la création d’un groupe de travail et une Analyse du Cycle de Vie de chaque système industriel lié à l’énergie, qu’il s’agisse d’ouvrages existants ou à venir, liés à la production, au stockage ou au transport de l’énergie.

Enfin il faut aider les pouvoirs publics à faire leurs choix structurants grâce au recours à une Assistance à Maîtrise d’Ouvrage (AMO) indépendante pour l’efficacité énergétique. Et l’ingénierie professionnelle propose de confier cette mission à... elle-même, pour l’élaboration des plans territoriaux d’efficacité énergétique (systèmes métropolitains, urbanisme, transports, bâtiments, productions décentralisées, stockage, transport, etc.).

Syntec-Ingénierie est la fédération professionnelle qui regroupe les sociétés d’ingénierie de l’industrie et de la construction. Le secteur représente 350.000 emplois et a réalisé un de chiffre d’affaires de 40 milliards d’euros en 2012, dont 40% à l’international (Source INSEE).

LP

Le débat sur la transition énergétique se déroule dans toute la France et conduira à un projet de loi de programmation à l'automne 2013. Celui-ci a pour objectif de diffuser de l’information sur la transition énergétique, de permettre l’expression des préoccupations de tous et de traiter le plus largement possible des différents aspects de la transition énergétique.

Lors des Journées de l’énergie (29, 30 et 31 mars 2013) les entreprises et les collectivités ouvriront leurs portes au grand public. Les Français pourront ainsi visiter des bâtiments, des installations qui sont fermés habituellement.



Aller plus loin

Télécharger le document :
"Contribution de l’ingénierie professionnelle au débat sur la Transition Energétique"

Recommander cet article
Imprimer cet article

Vos réactions | 0 réactions

Commenter cet article

Les champs à remplir sont obligatoires pour la publication de votre commentaire.

 

 

Le dépôt de votre commentaire ne nécessite pas d'authentification et sera soumis à la validation de notre modérateur. Veuillez taper les caractères tels qu'ils apparaissent ci-dessous.

Les produits de la semaine :

Dossiers partenaires :

Visuel Dossiers partenaires

Portes d’entrée Acier 68+ : une révolution...


Bel'm, le spécialiste de la porte d'entrée

Sur-mesure, les modèles Acier 68+ s'adaptent à tous types de chantier, en rénovation comme en...
Visuel Dossiers partenaires

ALPAC PRESYSTEM: le nouveau système d’isolation...


ALPAC

Une solution innovante pour la fermeture de l’ouverture de fenêtre qui facilite le travail du concepteur et...