Inscrivez-vous à la Quotidienne du Bâtiment

Accueil > Actualités du BTP > Eco-construction > Nicolas Hulot annonce les lauréats de la seconde période de l’appel d’offres photovoltaïque au sol

Nicolas Hulot annonce les lauréats de la seconde période de l’appel d’offres photovoltaïque au sol

Nicolas Hulot annonce les lauréats de la seconde période de l’appel d’offres photovoltaïque au sol
Dans le cadre de son ambitieux Plan climat, qu’il a annoncé au début du mois, Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique et solidaire, a désigné ce vendredi 28 les 77 lauréats qui seront en charge de développer les installations photovoltaïques au sol. Les projets retenus seront ainsi en mesure de fournir plus de 500 MW de puissance.

Eco-construction |

Recommander cet article
Imprimer cet article

En mars dernier, Ségolène Royal, alors ministre de l’Environnement, annonçait les 79 lauréats de la première période de l’appel d’offres pour les installations photovoltaïques au sol. Cette vaste initiative, lancée en août 2016, avait pour objectif d’accélérer le développement de l’énergie solaire en France, en la dotant de nouveaux projets pour une puissance totale de 3 000 MW.

Ce vendredi, c’est Nicolas Hulot, actuel ministre de la Transition écologique et solidaire, qui a présenté les 77 nouveaux lauréats pour la seconde période de l’appel d’offres.

« Les projets lauréats de cette seconde période valoriseront l’électricité produite à un prix historiquement bas, symbole de la compétitivité de la filière solaire : le prix moyen proposé par les lauréats est de 55,5 euros/MWh pour les installations de plus grande puissance (entre 5 et 17 MWc) et de 63,9 euros/MWh pour l’ensemble des projets », indique le ministère.

Des acteurs toujours plus impliqués

Particulièrement dynamique, la région Occitanie regroupe 21 lauréats pour une puissance installée de 103,3 MW, juste devant la Nouvelle Aquitaine et ses 19 projets retenus (139,1 MW). Loin derrière, la Bretagne et les Pays-de-la-Loire n’affichent toutes deux qu’un seul lauréat, pour une puissance respective de 4,5 et 1,7 MW.

« Parmi ces lauréats, 82% se sont engagés à l’investissement participatif et verront leur prime majorée de 3 euros/MWh. Ce niveau d’engagement, reflet de la volonté des citoyens et collectivités de s’approprier la production énergétique, est également en hausse par rapport à la première période de cet appel d’offres », précise le ministère de la Transition écologique.

« Par ailleurs, près de la moitié des projets seront implantés sur des terrains dégradés (friches industrielles, décharges, anciennes carrières) et permettront ainsi de valoriser un foncier délaissé », précise-t-il, rappelant, enfin, que la troisième période de candidature de l’appel d’offres se clôturera le 1er décembre prochain.

F.C

Photo de Une : ©Fotolia

Recommander cet article
Imprimer cet article

Vos réactions | 0 réactions

Commenter cet article

Les champs à remplir sont obligatoires pour la publication de votre commentaire.

 

 

Le dépôt de votre commentaire ne nécessite pas d'authentification et sera soumis à la validation de notre modérateur. Veuillez taper les caractères tels qu'ils apparaissent ci-dessous.

Dossiers partenaires :

Visuel Dossiers partenaires

Tests d’étanchéité à l’air...


DER

La problématique de l’étanchéité à l’air se pose aujourd’hui sur des...
Visuel Dossiers partenaires

La gamme de dalles Gyptone® Activ'Air® D2 de la...


Placo®

Depuis plus de 20 ans, la gamme des dalles Gyptone® Activ'Air® D2 de la marque Placo®, composée...

Suivez-nous :

Linkedin
Twitter
Facebook

Les produits de la semaine :