Inscrivez-vous à la Quotidienne du Bâtiment

Accueil > Actualités du BTP > Eco-construction > Six maisons à ossature bois auto-construites en Belgique

Six maisons à ossature bois auto-construites en Belgique

Six maisons à ossature bois auto-construites en Belgique
Tendance depuis plusieurs années déjà, le « do it yourself » (ou « faites-le vous-même », en français) a évidemment envahi le marché du BTP. Les industriels Brainbox et Wood Inc, notamment, proposent des solutions pour une maison à construire soi-même, comme l’a démontré une famille belge qui s’est lancée dans la réalisation de six habitations individuelles.

Eco-construction |

Recommander cet article
Imprimer cet article

C’est à Pecq, commune francophone de Belgique (Hainaut), que Vincent Cossement et sa famille organisaient le 29 septembre une journée « Chantier ouvert ». Anecdotique au premier abord, cet événement était surtout l’occasion de découvrir les solutions « do it yourself » adaptées au secteur du BTP.

Cette famille s’est en effet lancée dans un projet particulièrement ambitieux : bâtir, par ses propres moyens, six maisons individuelles à très basse énergie. Une initiative originale à laquelle Vincent Cossement avait mûrement réfléchi.

« Je possédais un terrain à bâtir et ayant déjà transformé des vieilles maisons par le passé, je souhaitais me lancer dans l’auto-construction de mes six maisons », témoigne-t-il.

Une ossature bois stable et résistante

« C’est en visitant [un salon du bâtiment] à Tournai que nous avons rencontré nos partenaires de choix : Brainbox et Wood Inc. Ils nous ont conseillés jusqu’au bout afin que notre projet devienne réalité », poursuit le constructeur amateur.

C’est d’abord le système de construction en bois japonais Suteki, proposé par Wood Inc, qui a séduit Vincent Cossement. Reçue sous forme de kit prêt à monter, la structure permet de renforcer l’assemblage de l’ossature bois grâce à des connecteurs en acier moulé au carbone.

Le système constructif en bois Suteki a été choisi pour bâtir l'ossature des maisons.

L’industriel ajoute par ailleurs que le système ne requiert pas de boulons, évitant par là même que ceux-ci ne se desserrent avec le temps. Ce procédé assure finalement la stabilité et la solidité de l’ossature.

« Chaque élément est numéroté, le tout est parfaitement réalisé sur-mesure et pourvu de tous les fraisages nécessaires. Grâce à une gamme limitée de connecteurs, l’ensemble peut être assemblé sans outils et en un rien de temps », détaille Eric Van de Heyning, gérant de Wood Inc.

Des coûts d’énergie et de chantier largement réduits

D’autre part, afin de réduire la consommation énergétique de ses maisons, Vincent Cossement s’est rapproché de Brainbox, spécialiste du do it yourself, pour les questions relatives à l’installation des systèmes de ventilation, d’électricité et de chauffage au sol.

« L’avantage de construire soi-même, c’est que l’on n’a pas de surprise une fois la maison finie : on sait où se trouve quel conduit, comment le système a été installé, pourquoi on a choisi telle ou telle solution. Même si dans le futur, le propriétaire souhaite à nouveau faire des modifications ou agrandir, il sait clairement ce qui est possible vu qu’il connaît son installation dans son ensemble », souligne Philippe Fondu, gérant de Brainbox.

Aujourd’hui, et près de trois ans après le début des chantiers, la moitié des six maisons construites par la famille Cossement sont déjà achevées et seront prochainement mises en location. Les trois autres habitations sont, elles, toujours en cours de réalisation.

« Maintenant que les travaux sont quasi terminés, je peux confirmer que [le message d’appel de Brainbox] est véridique : j’ai économisé au moins 50% de mon budget en réalisant moi-même les travaux et grâce à leurs conseils et leurs solutions », témoigne Vincent Cossement, qui démontre ainsi que le do it yourself est particulièrement viable d’un point de vue économique.

F.C
Photos : ©DR

Recommander cet article
Imprimer cet article

Vos réactions | 1 réactions

1 - janejb le 07 octobre 2018

HABITAT PARTICIPATIF MAISON BOIS

bjr je viens de lire l'article..excellente idée que je souhaiterais voir se développer en banlieue lilloise. Des terrains en friche pourraient servir à ce type de construction locative économique . Personnellement j'y adhère ..ma petite famille vivant a wattignies il y a autour bcp de terrains. Merci de me tenir informée. Locataire en souhait d'1 habitat économique bois proche de la nature et servitudes. Jbreton

Commenter cet article

Dossiers partenaires :

Visuel Dossiers partenaires

La protection acoustique au coeur de l'innovation TECHNAL


TECHNAL

À l’heure de la densification urbaine et de l’amplification des nuisances sonores, l’exposition...
Visuel Dossiers partenaires

Drain’Up, Une gamme de postes de relevage pour l'habitat...


SEBICO

Sebico propose des réponses pour tous les besoins en postes de relevage pour les eaux usées ou les eaux pluviales....

Suivez-nous :

Linkedin
Twitter
Facebook

Les produits de la semaine :