Inscrivez-vous à la Quotidienne du Bâtiment

Accueil > Actualités du BTP > Insolite > Vendée-Globe : Bouyer Leroux s’embarque avec Jean Le Cam

Vendée-Globe : Bouyer Leroux s’embarque avec Jean Le Cam

Vendée-Globe : Bouyer Leroux s’embarque avec Jean Le Cam
Le groupe Bouyer Leroux, spécialiste des matériaux en terre cuite, a annoncé la semaine dernière la signature d’un partenariat avec Jean Le Cam, qui participera à la prochaine édition du Vendée Globe. Une collaboration qui s’inscrit dans le cadre d’une collecte de financement participatif organisée par le skipper, qui n’en est pas à son coup d’essai sur la compétition. Retour sur une aventure humaine dont on connaîtra le dénouement dans les mois à venir.

Insolite |

Recommander cet article
Imprimer cet article

Un an : c’est le temps qu’il aura fallu à Jean Le Cam pour mener son projet à son terme. En effet, alors qu’il rentre de son dernier Vendée Globe, le skipper de 53 ans peine à trouver un sponsor pour la prochaine édition. Il décide alors de mettre en place une vaste collecte participative pour financer l’armement de son bateau.

©Jean Le Cam

Dès lors, particuliers et entreprises lui apportent leur soutien. Parmi elles, le groupe Bouyer Leroux, spécialiste des matériaux de construction en terre cuite sur le marché français, avec qui Jean Le Cam signera finalement un partenariat. Une opportunité de taille pour l’industriel français, qui accompagnera le skipper sur son 60 pieds pour l’édition 2016 du Vendée Globe, dont le départ sera donné le 6 novembre prochain.

Un projet qui rassemble

Baptisé « Yes we cam », le projet a immédiatement su trouver le soutien du public, notamment grâce à la sympathie qu’entretien ce dernier à l’égard du skipper. Même son de cloche du côté de Bouyer Leroux, pour qui cette initiative est « un moyen de mobilisation du personnel autour d’un projet d’entreprise et autour de valeurs coopératives telles que effort dans la durée, esprit d’équipe et solidarité mais aussi savoir-faire et innovation ». Grâce à la volonté sans faille et le capital sympathie de Jean Le Cam, Bouyer Leroux espère bien accroître sa visibilité et améliorer son image auprès de ses clients.

Des avantages pour les deux parties

Au-delà de l’aventure exceptionnelle que représente ce projet, c’est aussi les gains qu’elle pourrait en tirer qui intéressent Bouyer Leroux. « Il [Jean Le Cam] va permettre au Groupe de partager des moments privilégiés et conviviaux avec ses clients, ses partenaires et de créer du lien pour les équipes commerciales », explique le groupe dans un communiqué. L’industriel français compte également profiter de la visibilité du Vendée Globe et de son skipper pour faire connaître ses engagements, notamment en matière de développement durable.

Si, aujourd’hui, Jean Le Cam peut avoir la certitude d’être sur la ligne du départ aux Sables d’Olonne en novembre prochain, il ne lui reste plus qu’à espérer terminer sa course pour mener son beau projet à son terme.

F.C
Photo de Une : ©Jean Le Cam

Recommander cet article
Imprimer cet article

Vos réactions | 0 réactions

Commenter cet article

Les champs à remplir sont obligatoires pour la publication de votre commentaire.

 

 

Le dépôt de votre commentaire ne nécessite pas d'authentification et sera soumis à la validation de notre modérateur.

Dossiers partenaires :

Visuel Dossiers partenaires

Information prévention : Chute de hauteur – prévenir...


OPPBTP

L’OPPBTP vous accompagne dans votre métier en mettant à votre disposition un mémento prévention...
Visuel Dossiers partenaires

Laissez libre cours à votre imagination avec Ecophon...


ECOPHON

Ecophon dévoile sa nouvelle gamme d’îlots flottants. Votre palette de création a été...

Suivez-nous :

Linkedin
Twitter
Facebook

Les produits de la semaine :