Inscrivez-vous à la Quotidienne du Bâtiment

Accueil > Actualités du BTP > Vie des sociétés > "La conception 3D : une évolution majeure de notre métier"

"La conception 3D : une évolution majeure de notre métier"

Pour concevoir ses coffrages en acier et notamment sa toute dernière innovation, la BOX SC1015, l'entreprise Sateco utilise des outils de CAO et des plans en 3D. Le point avec Thierry Braud, responsable du Bureau d'Etudes et Méthodes.

Vie des sociétés |

Recommander cet article
Imprimer cet article

Batiweb.com : Quels usages faîtes-vous de la CAO dans votre métier ?

Thierry Braud : Jusqu'à présent nous utilisions l'outil CAO (conception assistée par ordinateur) AutoCad pour répondre aux demandes de nos clients, soit 8/10 des plans en 2D en consultation. Désormais, en fonction des demandes de certains clients pour implanter nos matériels sur leurs plans, nous utilisons le logiciel SolidWork. Ce logiciel nous permet d'intégrer en 3D, dès la conception, les éléments et pièces volumiques, pour les mettre ensuite en production. On peut ainsi directement sortir des pièces en 3D pour la production, sans avoir à revenir sur le plan. Il y a ainsi une meilleure interaction entre les équipes, puisque les produits peuvent être gérés en FAO (fabrication assistée par ordinateur) en les exploitant directement depuis un fichier.

Quels sont les autres avantages de l'outil informatique et de la 3D ?

La 3D nous permet de produire les "éclatés", utilisés pour les nomenclatures de production, ainsi que pour les notices techniques pour une information optimisée des opérateurs sur chantier. L'autre intérêt des visuels 3D est leur lisibilité : ils sont beaucoup plus lisibles pour chacun que les plans 2D. Nous avons récemment investi dans le logiciel de calcul volumique COSMOS intégré à SolidWork, (dérivé de Catia), ainsi l’optimisation des outils est effectuée dès la conception. Celui-ci permet de faire du calcul par éléments finis « Plaques et Coques ». Nous sommes ainsi capables de "mailler" en volumique dans l'épaisseur de la matière. Enfin, de l'optimisation on passe à la validation, et l'on est ainsi plus précis en production.

Quelle serait la suite logique de cette évolution dans votre domaine ?

Notre objectif est l'implantation complète des bâtiments en 3D, afin de pouvoir fournir un vrai dossier de rotation de matériels à nos clients. Des entreprises telles Bouygues par exemple nous demandent les fichiers sources de nos produits afin de pouvoir simuler un chantier complet, avec différents outils et acteurs, des fondations aux finitions. Chez Sateco, tous les produits qui sortent aujourd'hui de nos usines, et ceux qui sortiront demain sont tous conçus en 3D. C'est une évolution majeure de notre métier.

Propos recueillis par Laurent Perrin

Recommander cet article
Imprimer cet article

Vos réactions | 0 réactions

Commenter cet article

Les champs à remplir sont obligatoires pour la publication de votre commentaire.

 

 

Le dépôt de votre commentaire ne nécessite pas d'authentification et sera soumis à la validation de notre modérateur.

Dossiers partenaires :

Visuel Dossiers partenaires

Comprendre les enjeux du paiement à la source pour les...


BRZ France

Dès le premier janvier 2019, le prélèvement des impôts sur le revenu sera effectué directement...
Visuel Dossiers partenaires

Protection Périphérique Grimpante : Cofra’GRIMP


BATIDEV

Cofra’GRIMP est une solution de garde- corps pour la construction d’un mur en élévation depuis le niveau R...

Suivez-nous :

Linkedin
Twitter
Facebook

Les produits de la semaine :