Inscrivez-vous à la Quotidienne du Bâtiment

Accueil > Actualités du BTP > Vie des sociétés > Les matériaux composites, une alternative vertueuse pour la construction

Les matériaux composites, une alternative vertueuse pour la construction

Les matériaux composites, une alternative vertueuse pour la construction
Dans une tribune parue le 31 octobre dernier, Nicolas Vollerin, Responsable technique Produits chez Polieco France, regrette que l’intégration des matériaux composites dans la construction « reste compliquée ». Très peu énergivores, ils sont particulièrement « vertueux » et offrent des propriétés « uniques », avance le spécialiste. Ainsi, malgré leur coût encore élevé, ces matériaux présentent des avantages non négligeables. Précisions.

Vie des sociétés |

Recommander cet article
Imprimer cet article

Bois composite, béton armé, contreplaqué, fibres de verre… Les matériaux composites sont bel et bien présents dans le secteur du bâtiment et des travaux publics.

Mais si les industriels innovent en la matière, les pouvoirs publics ne semblent pas totalement accompagner la tendance. Dans une tribune, Nicolas Vollerin, Responsable technique Produits – Polieco France, déplore « le décalage entre la dynamique innovante des industriels et la capacité de l’Etat, et des administrations en général, à faire bouger les normes et le processus de certifications ».

Il souligne en effet que « l’intégration des matériaux composites et des matériaux recyclés reste compliquée : si l’affichage politique est bien là, la mise en œuvre reste difficile (…). Obtenir une certification NF pour un nouveau produit fabriqué en matériaux composites relève du parcours du combattant… ».

Un investissement vertueux

Les matériaux composites présentent pourtant bien des avantages. Nicolas Vollerin explique : « Constitués d’une ossature, appelée renfort et d’une matrice ou liant fait de matériaux thermoplastiques ou thermodurcissables, ces matériaux offrent des propriétés uniques ».

Ils présentent une résistance mécanique équivalente à celle des métaux tout en étant plus légers. Durabilité, insensibilité à la corrosion et aux agents chimiques, facilité et rapidité de pose, contraintes techniques réduites… « La liste est longue ! », avance Nicolas Vollerin, qui cite également le fait qu’il n’y ait pas d’entretien à prévoir, « les matériaux étant colorés dans la masse ».

« De manière général, les produits et matériaux composites sont aussi plus facilement transportables et peuvent être livrés prêts à la pause. De plus, ils sont désormais recyclables, leur développement poussant la filière à s’organiser », poursuit-il.

Qu’en est-il du coût de ces matériaux ? Il « n’est pas neutre ». En effet, « il est équivalent à celui d’un matériau traditionnel haut de gamme pour les petites dimensions ». Mais l’investissement en vaut la peine : ce type de matériaux « apporte une solution définitive à tous les problèmes rencontrés au préalable : nuisances sonores, dissuasion contre le vol, poids excessifs (en moyenne 70% de poids en moins que la fonte), insensibilité aux agents chimiques (très bonne tenue à H2S) ».

D’un point de vue environnemental, ils sont également « très intéressants » et sont « très peu énergivores : transformer un tampon en fonte nécessite de monter à 1 200 °C là où 60°C suffisent pour du matériau composite ».

Encourager le déploiement de ces matériaux

Nicolas Vollerin estime nécessaire la mise en place d’une « vraie volonté politique et institutionnelle » pour organiser la collecte et impulser le cercle vertueux du recyclage. « Car, plus la collecte sera importante, plus les industriels pourront proposer des prix attractifs et seront incités à utiliser des matières recyclées ».

« Le marché de la construction est aujourd’hui mature pour vivre cette (r)évolution des matériaux composites : après l’arrivée du plastique dans les années 80, le secteur évolue vers l’adoption de ces nouveaux matériaux là où le plastique seul ne peut pas répondre aux besoins », conclut-il.

R.C
Photo de une : ©Polieco - Nicolas Vollerin

Recommander cet article
Imprimer cet article

Vos réactions | 0 réactions

Commenter cet article

Les champs à remplir sont obligatoires pour la publication de votre commentaire.

 

 

Le dépôt de votre commentaire ne nécessite pas d'authentification et sera soumis à la validation de notre modérateur.

Dossiers partenaires :

Visuel Dossiers partenaires

KALORY E, la fenêtre aluminium à énergie...


KAWNEER FRANCE

Conçue sur le modèle de la fenêtre pariétodynamique, la fenêtre KALORY E de KAWNEER assure...
Visuel Dossiers partenaires

Aménagement Utilitaire : comment s’y retrouver...


WORK SYSTEM

La question de l’aménagement est primordiale chez les professionnels du bâtiment en particulier. L’enjeux...

Suivez-nous :

Linkedin
Twitter
Facebook

Les produits de la semaine :