Inscrivez-vous à la Quotidienne du Bâtiment

Accueil > Actualités du BTP > Vie des sociétés > Point conjoncture : les matériaux de construction remontent la pente

Point conjoncture : les matériaux de construction remontent la pente

Point conjoncture : les matériaux de construction remontent la pente
Il y avait bien longtemps que l’Unicem (Union nationale des industries de carrières et matériaux de construction) ne s’était pas montrée aussi optimiste ! Pourtant, au vu des résultats enregistrés par le secteur en février dernier, l’organisme semble avoir retrouvé le sourire. Et il y a de quoi : les permis de construire sont en hausse, les carnets de commandes des travaux publics et routiers se remplissent, tandis que la production de BPE et de granulats augmente également.

Vie des sociétés |

Recommander cet article
Imprimer cet article

Les professionnels du secteur des matériaux de construction doivent pousser un « ouf » de soulagement ! Alors que 2016 avait été très inégale, le marché avait été frappé de plein fouet par une vague de froid en ce début d’année, conduisant à une baisse de production de béton prêt à l’emploi et de la livraison de granulats.

Pourtant, avec l’arrivée de février, c’est toute l’activité qui semble avoir renoué avec la croissance ! Dans son dernier rapport, l’Unicem note en effet que « les livraisons de granulats se sont raffermies de +9,8% par rapport à janvier et de +7,6% par rapport à janvier de 2016 ». De quoi éveiller l’optimisme de l’organisme, malgré la baisse globale des livraisons de granulats sur les deux premiers mois de l’année (-1,3%).

En parallèle, le BPE renoue, lui aussi, avec la croissance : +14,1% par rapport à janvier, et +13,2% par rapport à février 2016. « Ce redressement permet là aussi de compenser partiellement le repli de janvier et, sur les trois mois allant de décembre à février, la tendance de l’activité ressort à +0,3% par rapport au trimestre précédent et à +1% comparé à la même période d’il y a un an », commente l’Unicem.

Malgré la baisse d’activité globale enregistrée sur les deux premiers mois 2017 (-1%), l’Union reste malgré tout confiante quant au « retour vers une trajectoire de croissance » comme ce fut le cas l’année dernière.

Tous les voyants au vert pour le BTP

En parallèle, l’Unicem rappelle que « le climat des affaires est resté stable » dans le secteur du bâtiment. Face à ce constat, les entrepreneurs sont également plus nombreux à attendre un redressement de leur activité.

« Si les carnets de commandes sont jugés un peu moins garnis en mars, leur niveau s’est stabilisé à 7 mois d’activité (compte tenu des effectifs actuels), soit un niveau supérieur à la moyenne de long terme (5,5 mois). Les dernières données sur la construction confirment un niveau plutôt soutenu de l’activité », précise l’organisme.

Même dynamique du côté des mises en chantier de logements neufs, qui ont augmenté de +8,6% entre décembre et février comparé à la même période l’année précédente. Dans le même temps, les permis, quant à eux, progressent de +15,5%. Sur un an, on recense ainsi 463 400 autorisations (+14,4%) et 387 000 logements débutés (+13%).

Enfin, les travaux publics, après une période hivernale particulièrement mal vécue, voient également ses carnets de commandes se regarnir « sous l’effet de la montée en charge du projet du Grand Paris mais aussi de certains chantiers liés aux infrastructures de transport ou au plan de relance autoroutier ».

Une conjoncture globalement favorable, donc, qui a mené la Commission économique de l’Unicem à « confirmé ses perspectives de croissance de la production des matériaux de construction en 2017, à +2% pour les granulats et à +3% pour le BPE ». De bonnes nouvelles en perspectives !

L’Unicem intègre le Comité national de la biodiversité

Si le début d’année est plutôt monotone pour le marché des matériaux de la construction, l’Unicem pourra toujours se consoler avec la belle invitation qui vient de lui être adressée par le ministère de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer.
L’organisme professionnel a en effet été convié à siéger au sein du Comité national de la biodiversité, qui se présente comme « une instance d’information, d’échanges et de concertation sur les questions stratégiques liées à la biodiversité ».
En outre, cet organe peut être saisi par un ministre « sur tout sujet relatif à la biodiversité ou ayant un effet notable sur celle-ci ». Il participe également aux orientations stratégiques de l’Agence française pour la biodiversité.
Cette invitation n’est cependant pas le fruit du hasard, l’Unicem étant depuis longtemps impliquée dans les problématiques relatives à l’environnement et à la préservation de la nature.
Preuve en est : la mise en place, en 2004, de la Charte environnement des industries de carrières, référentiel rigoureux permettant aux professionnels de s’inscrire dans « une démarche de progrès volontaire et active ». 
 

F.C

Recommander cet article
Imprimer cet article

Vos réactions | 0 réactions

Commenter cet article

Les champs à remplir sont obligatoires pour la publication de votre commentaire.

 

 

Le dépôt de votre commentaire ne nécessite pas d'authentification et sera soumis à la validation de notre modérateur. Veuillez taper les caractères tels qu'ils apparaissent ci-dessous.

Dossiers partenaires :

Visuel Dossiers partenaires

K-LINE CITY, le nouveau système prêt-à-poser...


K LINE

Avec K-LINE CITY, K-LINE propose une nouvelle approche du tertiaire: un système modulable sur-mesure et prêt-à-poser,...
Visuel Dossiers partenaires

GAGNER EN EFFICACITE AVEC LES SOLUTIONS CHANTIERS DE TOUPRET


TOUPRET SA

Toupret G et Toupret F : 2 nouvelles références pour enduire en plein conçus avec des entreprises partenaires...

Suivez-nous :

Linkedin
Twitter
Facebook

Les produits de la semaine :