Inscrivez-vous à la Quotidienne du Bâtiment

Accueil > Actualités du BTP > Vie des sociétés > Présence élevée de plomb : la gare de Bordeaux suspend ses travaux

Présence élevée de plomb : la gare de Bordeaux suspend ses travaux

Présence élevée de plomb : la gare de Bordeaux suspend ses travaux
Les travaux de rénovation de la gare de Bordeaux, qui accueillera la LGV en 2017, ont été interrompus après la découverte d’une présence de plomb trop élevée. La centaine d’ouvriers travaillant sur le projet ont été contraints de suspendre leur activité dans l’attente du nettoyage complet du site par une entreprise spécialisée.

Vie des sociétés |

Recommander cet article
Imprimer cet article

Un des chantiers de la gare de Bordeaux, actuellement en cours de rénovation pour accueillir la LGV en 2017, a été suspendu mardi en raison d’une présence importante de plomb sur un des planchers du chantier, a appris l’AFP auprès de SNCF réseau.

« Le chantier de rénovation de la grande verrière, qui se trouve à 16 mètres de hauteur, a été suspendu car il est apparu des taux de plomb importants au niveau du plancher du chantier », a indiqué à l'AFP le service de communication de SNCF réseau.

La Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi (Direccte) a demandé de suspendre immédiatement le chantier dans l’attente de trouver des solutions pour faire baisser ces taux, soulignant que les « tests de confinement sont bons ».

Des taux de plomb 700 fois trop élevés

La centaine d’ouvriers travaillant sur ce chantier de 300 mètres ont été amenés à interrompre les travaux dans l’attente du nettoyage complet du site par une entreprise spécialisée.

Les peintures décapées sur la structure métallique qui soutient la grande verrière de 27 500 m2, construite en 1891, contiennent une forte quantité de plomb. Le chantier avance par tranches, avec un confinement complet de la zone à décaper où les ouvriers travaillent sous respirateur.

Les relevés ont fait apparaître des taux anormaux à l’extérieur de la zone confinée, et selon le journal Sud Ouest, qui a révélé l'information, les taux de plomb relevés sur les sols sont 700 fois trop élevés par rapport à la norme autorisée.

« Il n'y a pas de soucis au niveau du quai voyageurs », a précisé SNCF réseau, néanmoins « des mesures de nettoyage renforcé vont être opérées au niveau des quais et des échafaudages », a-t-on ajouté.

De nombreux autres chantiers sont en cours à la gare Saint-Jean, avec notamment la construction d'un hall d'arrivée pour la LGV qui reliera Paris à Bordeaux en 02H05 en 2017.

R.C (Avec AFP)
Photo de une : © Fotolia

Recommander cet article
Imprimer cet article

Vos réactions | 0 réactions

Commenter cet article

Les champs à remplir sont obligatoires pour la publication de votre commentaire.

 

 

Le dépôt de votre commentaire ne nécessite pas d'authentification et sera soumis à la validation de notre modérateur. Veuillez taper les caractères tels qu'ils apparaissent ci-dessous.

Dossiers partenaires :

Visuel Dossiers partenaires

LES MENUISERIES ET FAÇADES ALUMINIUM TECHNAL AU SERVICE...


TECHNAL

La Ville est complexe et possède son propre métabolisme, né de l’interaction de multiples systèmes,...
Visuel Dossiers partenaires

L’expert de la sécurité intégrée....


GEZE FRANCE

Qu’elles ouvrent les portes des centres commerciaux, des pharmacies ou des hôtels, les portes automatiques coulissantes...

Suivez-nous :

Linkedin
Twitter
Facebook

Les produits de la semaine :