L’innovante Villa M s’affiche dans le paysage parisien Architecture | 11.03.20

Partager sur :
La Villa M, conçue par l’agence d’architecture franco-brésilienne Triptyque (Guillaume Sibaud et Olivier Raffaelli) en collaboration avec Coloco et sous la direction artistique de Philippe Starck affiche une belle allure. Croisant astucieusement architecture et paysage, textures et matières, l’ensemble marque un nouveau tournant.

Situé au 24-30, boulevard Pasteur à Paris la Villa M est non seulement un hôtel multifonctionnel mais aussi un espace innovant qui propose la création de nouvelles dynamiques et pratiques. L’idée de départ a été engendrée par le Groupe Pasteur Mutualité (GPM) qui assure les professionnels de santé.

 

Le Rubik’s cube végétalisé

 

Couvrant 8000 m² de surface, développé sur neuf niveaux, l’ensemble comprend un espace de prévention, un laboratoire e-santé, un centre de conférences, une zone de coworking mais aussi une salle de sport et une galerie d'art. Un hôtel et un restaurant dirigé par le chef étoilé Michel Portos viennent enrichir le programme.

 

Les architectes ont imaginé une façade végétalisée, des plantes médicinales, vivaces et herbacées vont pousser dans des bacs de terre installés devant chaque fenêtre. Les jardinières sont incorporées à la façade en acier. Cette dernière est liée par les planchers aux différents poteaux-poutres en béton. Il en résulte une intéressante structure hybride qui, aussi minimale qu’essentielle signe un tournant innovant vis-à-vis aux diverses constructions alentours. Cette structure fonctionne comme un treillis métallique géant qui nous rappelle par moments l’architecture parisienne développée au début du XIXe siècle. Cet exploit est dû à la collaboration de l’équipe de paysagistes de Coloco qui a étudié minutieusement l’ensemble pour un résultat exemplaire.

 

©Triptyque Architecture

 

La maison des médecins

 

Mais parlons d’abord de l’idée même de la Villa M. Il s’agit d’un lieu atypique, jamais construit en France dont la vocation serait d’une part de mieux accompagner et d’autre part de mieux soigner, sauf que cette fois-ci le public visé est le personnel soignant lui-même. Il s’agit d’une attention rarissime qui pourrait donner l’exemple. Pourquoi son nom Villa M. ? Les instigateurs du projet nous expliquent que l’ensemble est tout d’abord conçu comme une grande infrastructure habitable et paysagère qui favorise de façon innovante la rencontre, les échanges et l’entraide entre les diverses spécialités et les différentes générations des professionnels de santé. A l’image d’une grande maison, la Villa M abrite tout ce qui touche de loin mais aussi de près les professionnels de la santé.

 

Le chantier de la Villa M qui a débuté en septembre 2018, a réuni une centaine de personnes, il a connu des débuts difficiles à cause de la réalisation de puits blindés pour soutenir les murs mitoyens. Mais une fois la structure mise en place et le gros œuvre terminé, l’ensemble respire la nouveauté. La nouveauté programmatique mais aussi architecturale et paysagère qui soutient la biodiversité urbaine et répond aux objectifs du plan de végétalisation 2014-2020 de la Mairie de Paris. L’édifice peut avec le temps devenir un véritable bâtiment jardin, unique en son genre aussi fonctionnel que pratique, un genre de manifeste que les architectes de Triptyque ont accompli avec tact.

 

©Triptyque Architecture

Sipane Hoh

Photo de une : ©Triptyque Architecture

Redacteur

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter