Lumière et confort pour le Pôle éducatif d'Arras Architecture | 29.01.20

Partager sur :
Lumière et confort pour le Pôle éducatif d'Arras Batiweb
La ville d'Arras compte un nouveau Pôle éducatif (école maternelle + accueil petite enfance) au design soigné, signé Boris Bouchet architectes et Guillaume Ramillien architecture. Habillés d'une dentelle précieuse, les murs abritent un programme organisé le long d'un axe Nord Sud ouvert entre la ville et le paysage.

Trois établissements scolaires de la commune d'Arras (62) sont regroupés. Ils forment le nouveau Pôle éducatif Val de Scarpe, soit un accueil petite enfance et une école maternelle. Les agences Boris Bouchet architectes et Guillaume Ramillien architecture en assurent la conception. Le projet est livré en septembre dernier.

 

Avec un planning très contraint, la construction bois, qui permet d'optimiser les temps de fabrication et de pose, s'est imposée d'elle-même. L'école existante Georges Brassens est démolie et le nouveau projet « assume le rôle de moteur de développement du quartier en reconversion », expliquent les maîtres d'oeuvre. Pas moins de 37 langues sont parlées par les parents cette année scolaire. Le contexte social est posé.

 

©Benoît Alazard

 

Une dentelle précieuse habille la façade

 

La parcelle est en pente légère. Le bâtiment organise les fonctions principales le long d’un axe Nord Sud ouvert entre la ville d’un côté et le paysage du Val de Scarpe de l’autre. Depuis la rue Jean Bodel au Nord, se succèdent, le parvis couvert, la salle de motricité, la cour de l’école maternelle et le préau en surplomb sur le paysage. Cette transparence est une manière de rendre immédiatement lisible l’organisation des espaces pour les enfants et de projeter l’idée d’une institution ouverte aux habitants du quartier.

 

Dans un quartier où la brique domine largement, pour ne pas dénoter, la façade extérieure « autoportante, dessinée comme une dentelle sur un corps, assume sa préciosité dans un motif complexe de briques de terre cuite vertes et blanches et de laiton ». Ce choix donne une esthétique toute particulière au lieu, qui, sans condescendance, se démarque tout de même ses voisins.

 

Une institution qui inspire le respect

 

Les autres fonctions s’organisent autour de l'axe principal en formant deux volumes principaux.

 

Sur l’arrière, un corps de bâti en compluvium inversé sépare les salles de classes dans deux ailes latérales. Des galeries, utilisées comme espaces collectifs pédagogiques, jouent un rôle de tampon symbolique entre la cour, espace du jeu et la classe, lieu de l’apprentissage. De l’autre côté, les bords de la parcelle sont séparés des arrières voisins par un mur de clôture en briques ménageant de très soignés petits jardins pédagogiques qui prolongent les classes à l’extérieur.

 

En complément de la figure réglée du bâtiment sur cour, un deuxième corps assure l’adaptation à la géométrie complexe du parcellaire. En s’enroulant à l’angle des rues principales, il protège la petite cour de la crèche à l’intérieur et fabrique un angle bâti, figure de proue du quartier, jumeau de la maison voisine en briques rouges. Construit sur deux étages pour répondre à l’échelle monumentale de l’usine en briques qui lui fait face dans la rue, il ménage de nombreuses doubles hauteurs, dispositifs de découverte du corps dans l’espace par les enfants.

 

©Pascal Amoyel

 

Dans ce lieu où au cours d'ateliers réguliers de co-conception maîtrise d’ouvrage et maîtrise d’oeuvre, l'on a pris la peine de « penser un environnement pédagogique onirique pour l’enfant », on se surprend à se rêver écolier une nouvelle fois, voire enseignant. Ne serait-ce que pour le plaisir de déambuler dans ces couloirs où le savoir et le jeu se rencontrent sans discontinuité, et où le vivre ensemble se fabrique au quotidien, dans la joie et le respect de chacun.

 

©Benoît Alazard

 

Arras – Pôle éducatif Val de Scarpe

Maître d'ouvrage : Ville d'Arras (62)

MOE : Boris Bouchet architectes et Guillaume Ramillien architecture, CS2N (économiste de la construction), EVP ingénierie (Stucture), Ai environnement (Fluides HQE) , Sensomoto (paysage), NJC économie (OPC), Point d’Orgue (acoustique)
Chefs de projet : Christophe Desvignes, Laura Cherubin
Suivi de chantier : Marc Rousseau
Planning : concours en juin 2016, livraison février 2019

Surface : 2650 m2 SU

Budget : 5 370 000 euros HT bâtiment 700 000 euros HT mobilier et fourniture

Programme : Ecole maternelle et pôle petite enfance

Entreprises : Ramery bâtiment, Ramery bois, Artebat, MFB, Module, Arras agencement, Dussart, Saudemont, INEO, Maille, Eurovert, SNPC, Orona, Ortec

 

Laurent Perrin

Photo de une : ©Pascal Amoyel

Redacteur

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter