Un nouveau poumon culturel à Cachan Architecture | 05.02.20

Partager sur :
Vient de paraître un ouvrage sur le nouveau théâtre de Cachan. Réalisé par O-S Architectes, le projet redonne de la cohérence à une succession de programmes devenue au fil du temps, confuse. Surtout, il marque un repère structurant dans le paysage urbain, invitant le public à sa rencontre.

Prenant place sur un ancien équipement datant de 1988, le nouveau théâtre de Cachan présente un volume simple composé de trois entités superposées. L’entrée est signalée par une pliure qui rythme sa longueur. Comme une main tendue qui invite et guide le spectateur depuis le parvis paysager, elle s’ouvre au cœur de la façade.

 

Le foyer, tout en transparence, détache le projet du sol. Il dévoile la vie du théâtre par un jeu d'ouvertures et une façade vitrée. Un deuxième volume minéral, constitué d’un appareillage de blocs de pierre, coiffe le premier. Il enveloppe le théâtre, tel un rideau de scène, et affirme sa silhouette. Dominant la composition, le fût de scène marque un repère, illuminé les soirs de représentation, dans la nouvelle urbanité du quartier.

 

Un volume soulevé

 

L'équipe de conception a fait le choix de préserver uniquement le volume de la salle existante ainsi que sa cage de scène. Le nouveau théâtre se construit autour de la salle existante et de son fût de scène isolé. La liberté programmatique du foyer est clairement identifiée. Cet espace libéré de tout point porteur renforce l’idée de volume soulevé, grâce à une structure suspendue autour des existants. Cette lévitation structurelle offre des espaces continus et différenciés par des jeux de hauteurs et de volumes entre les deux salles de spectacle.

 

©Cyrille Weiner

 

Le théâtre se vit et se parcourt depuis l’intérieur, assurant une intimité sur rue résidentielle. Il s’affirme comme un édifice dont les façades sont le reflet d’une programmation ambitieuse et dynamique. Sa taille et sa position dans la ville attestent d’une volonté politique engagée de placer la culture au cœur de la vie de cité.

 

Le nouveau théâtre Jacques Carat prend la place de l’ancien équipement culturel construit par l’architecte Daniel Gay à Cachan en 1988. Ce dernier venait lui-même compléter un premier théâtre datant de 1963 de l’architecte G. Chaillier. Cette succession de constructions peu cohérentes avait donné un bâtiment particulièrement disparate. Tout l'enjeu du projet mené par O-S Architectes était donc de lui redonner une cohérence d'ensemble, tout en l'inscrivant fortement dans une urbanité renouvelé de ce quartier de Cachan.

 

Restructuration & réhabilitation du Théâtre Jacques Carat

Lieu : 21 Avenue Louis Georgeon, 94230 Cachan

Livraison : octobre 2017 (concours 2011)

Coût : 11 970 000 €  HT (dont 1 375 464.8€ en équipement scénographique )

Surfaces, créées : 3323.6 m² su, restructurée : 1237 m² su

Maîtrise d’ouvrage : CA Val de Bièvre

Etablissement Public Territorial – Grand-Orly Seine Bièvre

Architectes : Ateliers O-S Architectes (mandataire)

Vincent Baur, Guillaume Colboc et Gaël Le Nouëne

Chefs de projets : Marine Bouhin, Etienne Pellier

Partenaires : Nicolas ing (BET fluides HQE®, économiste), Batiserf (BET structure), Ducks Scéno (scénographe), JP Lamoureux (acousticien), Parvis paysager Emma Blanc paysagiste

Programme : Restructuration et extension d’un théâtre, autour d’une salle restructurée (mise aux normes PMR…) de 600 places assises. Création d’une salle de représentation de type black box multifonctions 220 assises et des espaces scéniques nécessaires au containment des deux salles de spectacle. Création d’une salle d’exposition, d’un nouveau foyer, d’une salle de répétition, administration, salle d’activité, vestiaire.

 

Laurent Perrin

Photo de une : ©Cyrille Weiner

 

Plus d'informations sur le livre qui vient de paraître sur le site de O-S Architectes.

Redacteur

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter