L'Iran construit une ville nouvelle avec l'aide de la Malaisie

Dernières dépêches AFP | 19.09.06
Partager sur :
L'Iran construit une ville nouvelle avec l'aide de la Malaisie - Batiweb
PARAND (Iran), 17 sept 2006 (AFP) - L'Iran et la Malaisie ont lancé un projet pour la construction de 20.000 logements, d'un coût total de 500 millions de dollars dans le sud-ouest de Téhéran, une première en Iran.
La compagnie privée malaisienne Amona a annoncé lors d'une cérémonie sa décision d'investir 500 M de dollars en Iran pour la construction de 20.000 logements dans les villes nouvelles de Parand et Hashtgherd, sur 160 hectares.
"L'Iran détient 15% du projet et le reste appartient au partenaire malaisien", a indiqué le ministre iranien du Logement de l'Urabanisme, Mohammad Saïdi Kia aux journalistes. "La compagnie malaisienne apporte les investissements et le travail", a-t-il ajouté. Il s'agit du premier projet de ce genre avec une participation étrangère. L'Iran, qui doit faire face à un boum social et économique avec une population très jeune, construit actuellement 22 villes nouvelles. Parand est située à 45 km au sud-ouest de Téhéran et aura une population de 500.000 habitants.

L'objectif est de loger les familles peu aisées avec peu de moyens qui vivent dans les banlieues des grandes villes ou les villages environnants. "Le problème le plus important est la croissance de la population de l'immigration" vers les grandes villes, a déclaré Ali Akbar Aghai, président de la Commission du logement du parlement. En 2020, la population iranienne atteindra les 90 millions de personnes, dont 85% vivront dans les milieux urbains. La population de la province de Téhéran est estimée actuellement à 12 millions de personnes.

Redacteur