filter_list Législation et règlements

D’une crise de logement à une crise humanitaire : le cas de Marseille

D’une crise de logement à une crise humanitaire : le cas de Marseille

Selon un rapport officiel publié jeudi 21 novembre par le Haut Comité pour le logement des personnes défavorisées, organisme rattaché à Matignon et présidé par Marie-Arlette Carlotti, élue d’opposition (PS) à la mairie de Marseille, ce qui était à l’origine une crise du logement s’est vite transformée en crise humanitaire dans la deuxième ville de France. Un an après le drame de la rue d’Aubagne, qui a causé la mort de huit personnes, la situation à Marseille s’est empirée.
Le logement social doit-il s’ouvrir aux capitaux privés ?

Le logement social doit-il s’ouvrir aux capitaux privés ?

Dans une récente étude, l’Inspection générale des finances (IGF) et le Conseil général de l’environnement et du développement durable (CGEDD) dresse un panorama du financement des organismes de logement social. Alors que le secteur a été secoué par de récentes réformes, doit-il s’ouvrir à des capitaux privés ? Les auteurs de l’étude imaginent 4 scénarios parmi lesquels l’octroi d’un mandat de gestion locative sociale à tout acteur respectant un cahier des charges.
Le PTZ maintenu en zones B2 et C jusqu’à fin 2021 ?

Le PTZ maintenu en zones B2 et C jusqu’à fin 2021 ?

Les députés ont voté, ce vendredi 15 novembre, pour le maintien du prêt à taux zéro (PTZ) actuel jusqu’en 2021. Le secteur du bâtiment s’est félicité d’une « belle victoire » contre l’avis du gouvernement, qui souhaitait supprimer le dispositif en zones B2 et C, dites « détendues ». Pour les partisans de son maintien, le PTZ permet notamment de conserver une certaine équité territoriale et d’éviter aux jeunes ménages de s’éloigner davantage des zones urbanisées.
Le dispositif Pinel, un avantage fiscal « coûteux » qui doit évoluer

Le dispositif Pinel, un avantage fiscal « coûteux » qui doit évoluer

Un nouveau rapport publié par l’Inspection générale des finances (IGF) et le Conseil général de l’environnement et du développement durable (CGEDD) évalue l’efficacité du dispositif « Pinel ». S’il soutient la construction de logements, l’avantage fiscal se révèle « coûteux » et répond insuffisamment à l’objectif de baisse des logements. Les instances préconisent ainsi de le faire évoluer. Et parmi les propositions, la transformation de l’aide en subvention.

Erreur lors de la récupération des articles

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter