PC Volsatt, le Body Guard des engins de chantier Nouveaux produits du BTP | 21.01.02

Partager sur :
La guerre aux voleurs d’engins est déclarée… Pour faire face à ce fléau, en nette recrudescence, Mecalac propose une solution globale. Au programme : dissuasion et interception
Devant la recrudescence des vols de matériels de chantier, les constructeurs s’organisent… Ainsi, Mecalac, spécialiste de matériels de travaux publics propose, aujourd’hui, une nouvelle solution : Mecasafe, un concept modulaire de protection contre le vol qui permet d’identifier les engins de façon infalsifiable, de dissuader les voleurs en protégeant davantage les matériels et de localiser les engins volés en les immobilisant avant de procéder à leur récupération. Chaque engin est actuellement muni d’un numéro d’identification qui lui est propre. Ce numéro, gravé sur un emplacement visible, l’est également à un endroit uniquement connu des services de police. Il est aussi renforcé par un algorithme particulier rendant flagrante toute falsification. À partir de 2002, ce numéro équipera en série tous les engins du constructeur. Mais néanmoins, mieux vaut prévenir que guérir. Là aussi, Mecalac propose une solution : le dispositif Meck-Lock. Meck-Lock est un antivol qui déclenche une alarme sonore et coupe les circuits électrique et hydraulique en cas de tentative de démarrage. Le système est activé par une clé rendue non reproductible grâce à quelque 20 millions de combinaisons… Quant au désactivement du système, il s’opère uniquement par insertion de la clé dans la serrure de Meck-Lock. Le système se remet automatique en place dès que le conducteur retire la clé. En cas de vol d’engin, Mecalac propose la technologie et le service Volsatt 24 H/24. Ce système après vol permet de localiser l’engin sur toute l’Europe et de l’immobiliser à distance. Mais, il offre encore plus… Le PC Volsatt va jusqu’à guider la police dans ses recherches. La procédure d’intervention du PC Volsatt est simple : l’utilisateur constate le vol de son engin. Il appelle le numéro inscrit sur la carte indigo qui lui a été remise lors de l’installation de Volsatt. Il lui suffit alors d’indiquer son numéro de client et son code pour que la machine soit aussitôt localisée puis placée sous surveillance. L’engin repéré, le PC Volsatt dirige ensuite les forces de l’ordre jusqu’à lui, ces dernières n’ayant plus qu’à le récupérer… En équipant sa machine, le propriétaire souscrit un contrat de service de 12, 24 ou 36 mois. Ce contrat couvre la ligne téléphonique, les communications et le service du PC Volsatt jusqu’à récupération du matériel.
Redacteur

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter