Viessmann, partenaire de l’industrie, des collectivités, de l’habitat social et de la promotion immobilière pour la transition énergétique Communiqués | 06.02.14

Partager sur :
La RT 2012 applicable à tous les bâtiments neufs, dont
les logements depuis le 1er janvier 2013, va très fortement
renforcer leur performance énergétique, avec une
consommation d’énergie primaire limitée à 50 kWh par
m² et par an. Deux labels vont voir le jour : HPE (- 10 %)
et THPE (- 20 %), assortis d’exigences de moyens et un
label Effinergie+ est déjà opérationnel.

Une prochaine réglementation thermique est à l'étude pour tenir l'engagement de l'Union Européenne de réduire de 20 % la consommation énergétique à l'horizon 2020. Elle visera à généraliser la construction de bâtiments à énergie positive (BEPOS) et pourrait intégrer de nouveaux postes de consommation (usages spécifiques), critères d'évaluation (ACV – analyse du cycle de vie des bâtiments, indicateurs environnementaux) et des exigences en matière de production d'énergie.

Le gisement d'économies d'énergie se trouvant principalement dans le parc existant - 31,3 millions de logements et 875 millions de m² de bureaux - le Plan bâtiment durable fait de la rénovation énergétique une priorité : lutter contre la précarité énergétique, rénover 500.000 logements par an (parc social, logements individuels privés, copropriétés), rénover le parc tertiaire.

Les équipements prescrits, en neuf et en rénovation, doivent posséder un haut rendement et être très économes en énergie. A cet effet, Viessmann continue à innover et à diversifier ses offres de manière à pouvoir contenter toutes les catégories de bâtiments, faire appel à tous types d'énergies renouvelables, assurer une production sur site d'électricité, gérer avec précision les installations et pouvoir les connecter à des réseaux intelligents.

Pionnier dans bien des domaines, Viessmann peut dès maintenant accompagner la transition énergétique, impulsée par les pouvoirs publics et l'Europe, celle-ci étant largement fonction de l'évolution de mix énergétiques par une combinaison intelligente de sources d'énergies et de technologies.


Marché 2012 et tendances 2013

Chaudières, brûleurs et radiateurs

En 2012, la chaudière à condensation gaz s'est imposée en construction neuve, grâce à la RT 2012 en tertiaire et au label BBC en résidentiel.

Globalement, le marché des chaudières gaz et fioul a progressé d'environ 1 % par rapport à 2011 (595.000 unités en 2012 pour 588.000 en 2011). Les chaudières à condensation ont, quant à elles, progressé de 9 % : + 11,9 % pour les chaudières gaz mais - 13,7 % pour les chaudières fioul. On note en particulier une nette progression des chaudières de plus de 70 kW (+ 6,9 %, soit 13.100 unités en 2012) dont + 11,2 % pour celles à condensation.

Le taux de pénétration des chaudières à condensation atteint ainsi 49 % pour les chaudières individuelles et 63 % pour les chaudières collectives. Il va continuer à augmenter en construction neuve, la chaudière à condensation étant la chaudière de référence dans la RT 2012, mais dans une moindre mesure lors de rénovations de logements, individuels surtout, à cause de la crise économique.


Solaire thermique

Le marché du solaire thermique, avec 249.600 m2, a connu une légère régression en 2012 de 0,5 %. La part de l'eau chaude solaire collective dépasse désormais celle de l'eau chaude solaire individuelle.

Le marché des chauffe-eau solaires individuels (25.900 CESI) a baissé de 14 %. Cependant, les colonnes solaires dans les maisons neuves progressent de 9 % et représentent désormais 22 % du marché du CESI.

Le marché des systèmes solaires combinés (1.400 SSC) a baissé de - 19 %, alors que ce secteur se développe fortement Outre-Rhin.

Le marché des capteurs destinés aux immeubles collectifs ou tertiaires a progressé de 20 % par rapport à 2011 (124.600 m²). Il atteint désormais une part de 50 %, surtout porté par le résidentiel collectif neuf BBC. Cependant, la profession s'inquiète car la RT 2012 permet une modulation, en fonction de la surface, de l'exigence de limite de consommation d'énergie dans le logement collectif neuf, afin de prendre en considération les postes qui ne sont pas liés à la surface (ex. ECS), pour ne pas pénaliser les petits appartements. Ainsi, il est prévu que l'exigence soit de 57,5 kWhep/m².an au lieu de 50 kWhep/m².an jusqu'au 1er janvier 2015, objectif pouvant être atteint sans recourir au solaire qui représente pourtant fondamentalement une solution d'avenir.
[Source : Uniclima - Enerplan]


Pompes à chaleur et chauffe-eau thermodynamiques

Le marché des pompes à chaleur est en perte de vitesse, tandis que celui des chauffe-eau thermodynamiques s'inscrit toujours en forte hausse.

Le marché des équipements de chauffage thermodynamique a renoué avec la baisse en 2012, après une stabilisation relative en 2011 : - 4,6 % pour les PAC air/eau, - 16 % pour les PAC air/air multi-split réversibles et - 17 % pour les PAC géothermiques.

On note une stagnation des petites puissances (< 10 kW) installées dans le neuf mais une légère progression (+ 2 %) des PAC haute température en rénovation.

Le marché du chauffe-eau thermodynamique, quant à lui, fait un nouveau bond en avant : + 29 % par rapport à 2011, principalement porté par la maison individuelle neuve dans laquelle le poste eau chaude devient le plus consommateur d'énergie.
[Source : PAC&Clim'info - Gifam]


Chaudières bois

Le marché de la chaudière bois petite puissance (inférieur à 70 kW) a cessé de baisser en 2012 : + 3,6 % par rapport à 2011 (17.100 unités), une tendance qui pourrait continuer face à la hausse du prix des énergies. Les chaudières à chargement manuel restent majoritaires (58 %) mais celles automatiques, en particulier à granulés, ne cessent de progresser : elles représentent désormais 33 % du marché.
[Source : Uniclima]

Retrouvez toutes les solutions Viessmann pour les gros bâtiments (en neuf comme en rénovation) ou pour les maisons individuelles ou groupées sur www.viessmann.fr  
 

Demandez votre documentation
 

filter_list Sur le même sujet

Viessmann : pour une plus grande efficacité énergétique en neuf comme en rénovation

Viessmann : pour une plus grande efficacité énergétique en neuf comme en rénovation

La RT 2012, obligatoire depuis le 1er janvier 2013, va très fortement renforcer la performance énergétique des logements, avec une consommation d’énergie limitée à 50 kWh par m² et par an, contre 150 kWh/m²/an en moyenne avec la RT 2005. Mais, déjà, une prochaine réglementation thermique se profile à l’horizon pour tenir l’engagement de l’Union Européenne de réduire de 20 % la consommation énergétique d’ici à 2020. Elle visera à généraliser la construction de bâtiments à énergie positive : BEPOS.
THERMO'RIVE, la planelle révolution'R

THERMO'RIVE, la planelle révolution'R

Applicable à partir du 1er janvier 2013 pour tous les bâtiments neufs, la règlementation thermique RT 2012 se précise, et des changements majeurs font leurs apparitions dans les contraintes de calcul, notamment la réduction des ponts thermiques linéiques.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter