La FFC soutient l'accession sociale à la propriété en signant la charte Maison à 100.000 euros.

Vie des sociétés | 08.02.06
Partager sur :
La FFC soutient l'accession sociale à la propriété en signant la charte Maison à 100.000 euros. - Batiweb
La Fédération Française des Constructeurs de maisons individuelles vient de signer la charte « Maison à 100.000 euros », soutenant ainsi l'effort du gouvernement dans sa démarche de promotion de l'accession sociale à la propriété.

En projet depuis quelques mois, la « Maison à 100.000 euros » proposée par le Ministère de l'emploi, de la cohésion sociale et du Logement, est aujourd'hui très largement soutenue par les collectivités territoriales et les professionnels.
Par la voix de son Président, Maurice Penaruiz, la FFC affirme sa volonté de promouvoir ce type de maisons, bientôt reconnues sous la marque « Maison Aujourd'hui ».

« Parce que la maison individuelle représente le rêve de près de 80% des Français, nous allons encourager le développement de l'accession sociale à la propriété. En effet, au vu du coût du foncier, qui marginalise une frange trop importante de la population, nous nous félicitons de participer à ce projet collaboratif, qui ouvre des perspectives très intéressantes en terme de cohésion sociale. C'est donc très naturellement que nous concrétisons notre engagement par la signature de la charte « Maison à 100.000 euros » » précise Maurice Penaruiz.

UN ENGAGEMENT FORT EN TERME DE QUALITÉ ET DE SECURITÉ

La charte « Maison à 100.000 euros » se présente sous la forme d'un guide et d'un mode d'emploi. Elle est commune aux municipalités, organismes prêteurs et professionnels de la construction. Son but est de favoriser l'accession à la propriété des foyers à revenus modestes et d'atténuer l'impact du coût du foncier.

De plus, le projet s'accompagne de fortes préoccupations en terme de qualité des constructions et de respect de l'environnement, ce qui devrait contribuer à l'amélioration du logement en France.

Selon Maurice Penaruiz, « au delà de cette exigence, il est nécessaire d'apporter au client une réelle garantie de service, un engagement de qualité de la part du constructeur. La meilleure protection du consommateur est apportée par la loi du 19 décembre 1990 et par l'application systématique du Contrat de Construction de Maison Individuelle s'imposant à toute construction. C'est ce que rappellent les modalités du bail à construction, un des points fort de cette charte ».

Redacteur