Lafarge s'offre des résidences du bout du monde. Vie des sociétés | 30.06.04

Partager sur :
Le directeur général du cimentier français Lafarge, Bernard Kasriel, a présenté mardi 29 juin, sa politique de développement dans les pays émergents, considérée comme l'un des trois piliers de la stratégie de croissance du groupe.
Les pays émergents (une trentaine de pays d'Afrique, d'Amérique latine, d'Asie et d'Europe centrale et de l'Est) ont représenté ces cinq dernières années plus de 50% des investissements de Lafarge, 20% de son chiffre d'affaires et 36% de son résultat d'exploitation, a-t-il indiqué. "Globalement, les pays émergents ont dans la branche ciment une rentabilité comparable à celle des marchés plus mûrs", a-t-il expliqué. Dans cette branche, la part de ces pays (Brésil, Chine, Inde, Maroc, etc...) représentait l'année dernière 46% du chiffre d'affaires et 42% du résultat d'exploitation.

Pour profiter pleinement de leur potentiel de croissance tout en amortissant leurs variations brutales d'activités économiques, Lafarge s'est imposé une implantation géographique diversifiée, avec une présence dans toutes les zones du monde.

"Nous ne sommes pas capables de prévoir les à coups économiques, nous sommes en face de pays fragiles, d'où la nécessité de diversifier la répartition géographique pour lisser les à coups", a relevé le directeur. Par ailleurs, le groupe parie sur la mise en place d'équipes de développement bien en amont. "La préparation longtemps à l'avance d'équipes, qui connaissent le terrain, prêtes à saisir de courtes fenêtres d'opportunité est une clé de succès", a résumé M. Kasriel, citant l'exemple de la Corée où les équipes Lafarge sont présentes depuis les années 80. "Pendant des années, nous avons frappé aux portes de la Corée en vain, avant que la crise asiatique ne laisse entrevoir des fenêtres d'opportunité", a-t-il expliqué.

Enfin, le groupe a décidé de développer son activité dans ces pays en utilisant les normes habituelles de performances et de pratiques du groupe.

Présent dans 75 pays, Lafarge compte 75.000 salariés et 2.100 sites industriels. En 2003, son chiffre d'affaires s'est élevé à 13,7 milliards d'euros et son résultat d'exploitation à 1,9 milliards d'euros.

Lafarge investit 58 millions de dollars pour doubler la capacité de sa cimenterie de Dujiangyan en Chine d’ici 2006

Redacteur

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter