Métro parisien : la ligne 11 en plein chantier Vie des sociétés | 13.12.16

Partager sur :
À Paris, après les lignes de métro 1, 6, 7, 9 et 10, c’est au tour de la 11 de faire l’objet de travaux importants. Alors que le trajet était jusqu’à maintenant délimité entre Châtelet et Mairie des Lilas, il sera prochainement prolongé vers l’Est à Rosny-Sous-Bois. Un chantier important qui s’inscrit dans le cadre d’un projet global d’amélioration des transports du nord-est parisien.
C’est parti pour les travaux de prolongement de la ligne 11 du métro parisien ! Le chantier a en effet été lancé ce samedi 10 décembre, notamment en présence de Jean-François Carenco, préfet de la région Île-de-France et de Paris, Anne Hidalgo, maire de la capitale, et Philippe Yvin, président du Directoire de la Société du Grand Paris.

La ligne 11, qui reliait jusqu’à présent Châtelet à Mairie des Lilas (93), se dotera ainsi d’un nouveau terminus, Rosny-Bois-Perrier (93). Dans ce but, le trajet sera étendu de 6 km, et d’autant de nouvelles stations : Serge Gainsbourg (Les Lilas), Place Carnot (nom provisoire, Romainville), Montreuil-Hôpital (Montreuil et Noisy-le-Sec), La Dhuys (Montreuil, Noisy-le-Sec et Rosny-sous-Bois), Coteaux-Beauclair (Noisy-le-Sec et Rosny-sous-Bois), et Rosny-Bois-Perrier.

Pour mener à bien ce chantier important, 1,3 milliard d’euros seront déboursés, financés par l’Etat, la Région, la Société du Grand Paris, le Conseil départemental de Seine-Saint-Denis et la Ville de Paris.

Un chantier de grande envergure

Au-delà des travaux de prolongement de la ligne, les stations déjà existantes feront elles aussi l’objet de modifications visant à les moderniser. « Les quais seront rehaussés, de nouveaux accès extérieurs seront créés et l’accessibilité sera améliorée, notamment aux stations Porte des Lilas et Mairie des Lilas qui seront équipées d’ascenseurs », expliquent les partenaires à l’origine du projet. À terme, 5 voitures pourront circuler sur la ligne, contre 4 actuellement.

Autant de travaux qui intègreront « de nombreuses méthodes de construction », d’après les différents organismes. Parmi ces dernières, il a été annoncé que la station Rosny-Bois-Perrier serait réalisée grâce à la méthode des parois moulées à ciel ouvert, qui « permet une réalisation rapide mais nécessite un espace dégagé en surface ».

La Dhuys et Place Carnot seront, quant à elles, conçues grâce à la méthode en puits et en souterrain, qui consiste en l’aménagement d’un puits principal à ciel ouvert. Enfin, les stations Serge Gainsbourg et Montreuil Hôpital seront bâties avec la méthode traditionnelle, soit la réalisation d’une tranche couverte sous un édifice déjà existant.

Une communication constante auprès des usagers

Tout au long du chantier, riverains, usagers et commerçants seront informés de l’avancée des travaux et du déroulement du projet. « Les accès aux immeubles d’habitation et d’activités, aux commerces et aux établissements publics sont maintenus tout au long de la durée du chantier. En complément, une signalétique spécifique permet d’orienter les usagers en cas de déviation piétonne ou automobile », détaillent les porteurs du projet.

La ligne 11, dont le chantier est actuellement dans sa troisième grande étape, sera finalement remise en service fin 2022.

F.C
Photo de Une : ©Fotolia
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Quatre lignes sur cinq du Grand Paris Express déclarées d’utilité publique

Quatre lignes sur cinq du Grand Paris Express déclarées d’utilité publique

Les choses s’accélèrent encore pour la Société du Grand Paris ! En début de semaine, l’organisme annonçait que la ligne 15 du Grand Paris Express venait d’être reconnue d’utilité publique dans sa globalité, conduisant au lancement de la phase travaux. Aujourd’hui, c’est au tour de la ligne 17 Nord de faire l’objet d’un décret au Journal officiel. Ainsi, sur les cinq lignes du futur métro francilien, seule la 18 n’a pas encore été reconnue d’utilité publique.
La ligne 14 du métro parisien prolongée pour 165 millions d'euros

La ligne 14 du métro parisien prolongée pour 165 millions d'euros

Les groupes français Bouygues Construction et Soletanche Bachy viennent de signer ce mercredi 2 juillet, un contrat d'environ 165 millions d'euros avec la RATP pour prolonger la ligne 14 du métro parisien. Ce projet d'infrastructure souterraine doit servir à désengorger la ligne 13 afin d'améliorer les conditions de trajet et l'accès à Paris pour les habitants de la banlieue nord.
Début explosif pour la construction du plus grand télescope optique du monde

Début explosif pour la construction du plus grand télescope optique du monde

Au Chili, la construction de l'European Extremely Large Telescope (E-ELT) le plus grand télescope optique au monde vient de débuter. Pour faciliter son implantation, le sommet du Cerro Armazines, qui culmine à 3000 mètres d'altitude, a été en partie dynamité. Cette première étape ouvre la voie à un chantier de plus de dix ans.
La filière bois française à l’honneur pour les Jeux Olympiques de 2024

La filière bois française à l’honneur pour les Jeux Olympiques de 2024

Les contours du chantier des Jeux Olympiques de 2024 se précisent, et le moins que l’on puisse dire, c’est que les constructions feront la part belle au bois. Le village olympique et paralympique ainsi que le cluster des médias seront en effet réalisés dans ce matériau biosourcé et renouvelable. L’organisation France Bois 2024 s’est ainsi formée pour accompagner les entreprises dans ce challenge qui constitue une véritable opportunité pour la filière bois française.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter