Batimat 2001, l’odyssée de la construction Vie pratique | 24.01.02

Partager sur :
Batimat  2001, l’odyssée de la construction
La 23e édition de Batimat sera résolument tournée vers et l’innovation et les nouvelles technologie du BTP. Ultime aperçu du salon, pour une visite efficace et stratégique.
Le 23e rendez-vous des professionnels de la construction s’annonce déjà comme un cru particulièrement riche. Avec 2 500 exposants, 130 000 m2 de stands et 500 000 visiteurs attendus, l’événement Batimat s'affirme plus que jamais comme le rendez-vous stratégique et incontournable et européen de son secteur. En choisissant de faire de l’innovation le thème majeur de l’édition 2001, les organisateurs du salon offrent aux visiteurs l’occasion de découvrir, durant 5 jours, toutes les technologies nouvelles qui vont enrichir le monde de la construction. Le salon sera cette année divisé en 5 espaces distincts, le gros œuvre, la finition et la décoration, les menuiseries et les fermetures, le matériel d’équipement et de transport et enfin les nouvelles technologies. Manque cependant à l’appel le secteur de l’équipement climatique et du chauffage. En effet, devant l’énorme affluence d’Interclimat, le salon du confort climatique qui d’habitude à lieu en jumelage avec Batimat, celui-ci sera désormais un événement à part entière. Il se déroulera des 5 aux 9 février prochains au parc de Paris Villepinte. Ainsi, au sein de Batimat, chaque spécialité bénéficiera d’un hall particulier. De très nombreuses animations, groupes d’échange et conférences sont prévus dans tous les domaines. Les très abondantes réformes et les multiples certifications qui ont jalonné le monde du BTP durant ces deux dernières années, seront également l’objet d’interventions et d’exposés. Pour maximaliser ces échanges, toutes une série de mini-conférences se dérouleront à un rythme soutenu. Le CSTB, CIMBETON, CTBA, la CAPEB ou encore la FFB y seront particulièrement présents et actifs. Ces derniers, soucieux des difficultés de recrutement que traversent les entreprises du BTP, ont prévu un vaste plan de communication, afin de montrer aux jeunes la richesse et la convivialité des métiers du bâtiment. En point d’orgue de ces journées, les prix de l’innovation viendront récompenser les meilleures inventions dans chaque secteur d’activité. Des prix qui seront d’autant plus méritoires que les innovations ont étés particulièrement nombreuses et variées. A l’heure où certains secteurs de l’économie voient avec pessimisme la clôture de l’année, le salon Batimat démontre que les industriels de la construction sont encore dotés d’un dynamisme et d’une grande confiance dans les perspectives économiques.
Redacteur

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter