Comment gagner de l’argent avec les échafaudages de façade? Vie pratique | 24.01.02

Partager sur :
Comment gagner de l’argent avec les échafaudages de façade?
Depuis 1986 l’entreprise Artchantier transforme les échafaudages de façade en source de profit et habille les chantiers des couleurs de l’art et des messages de la vie urbaine.
Comment transformer un chantier en œuvre d’art ou en support de communication tout en gagnant de l’argent avec les échaudages de façade. Depuis 1986 l’entreprise Artchantier a répondu à cette double question sur des dizaines de chantiers. A l’origine, Geneviève Beuchon et Anne Le Breton, toutes deux élèves de l’Ecole parisienne des Beaux Arts, décident d’orienter leurs travaux, à la croisée de l’art et de leurs carrières, vers un concept original, celui des décors urbains éphémères. Une décision qui marque la naissance d’Artchantier, une entreprise qui va rapidement devenir, avec la création des bâches décoratives de chantier, le tailleur haute couture des plus prestigieuses façades parisiennes. L’idée fait son chemin et très vite, les mornes bâches de façades et les tristes palissades deviennent, sous les pinceaux des deux créatrices, des réalisations monumentales et spectaculaires qui séduisent le public. Il n’est pas le seul. Les maîtres d’ouvrage, partagent avec les entrepreneurs et les responsables d’urbanisme le même engouement. De toutes les régions, les grandes entreprises, aux côtés des plus importants monuments, font rapidement appel à leurs services. De L’arc de Triomphe à Paris au palais de la méditerranée de Nice en passant par la mairie de Chalon en Champagne ou par les immeubles de la prestigieuse Place Vendôme, les fresques d’Artchantier offrent aux rues les couleurs du rêve et de la vie. Sur des surfaces de 100 à 2000 m2, les 2 complices multiplient les mosaïques d’images et de messages en donnant naissance au passage à une nouvelle forme d’art urbain. Mais le public n’est pas le seul gagnant. En effet, les maîtres d’ouvrages comprennent vite l’intérêt offert par ces immenses espaces pour les opérations de notoriété et de communication dont sont gourmandes les grandes entreprises et les services publics. Un intérêt qui donne lieu à des revenus qui diminuent d’autant les factures de travaux. Les monuments publics, dans le même registre, trouvent dans la réalisation des façades décoratives une opportunité idéale pour faire connaître au public les efforts de rénovation de la collectivité. Une communication qui elle aussi à un prix. Quant aux entrepreneurs, l’excellent matériel que l’habillage du chantier leur apporte leur permet souvent de travailler dans de bien meilleures conditions (hors du vent, des intempéries et du vandalisme) et d’être souvent associés aux profits de l’opération. Les fresques d’Artchantier offrent ainsi depuis 17 ans à tous les intervenants, comme au public, l’occasion d’une plus value. Un bénéfice qui se mesure aussi bien en termes d’esthétique urbaine, de communication, de notoriété, de technique ou de revenus financiers. Mais de telles opérations sont nécessairement l’œuvre de spécialistes. Ainsi Artchantier assure la maîtrise d’œuvre complète de chaque réalisation. De l’aspect financier à l’encadrement réglementaire, des contraintes techniques à la création artistique, l’entreprise orchestre tous les paramètres et décharge les intervenants des multiples démarches. Autant d’arguments qui désormais devraient conduire les façades de chantier à s’habiller de pieds en cape. Pour infos, ARTCHANTIER 1 rue du marché Popincourt 75011 Paris tel : 0143142925 et artchant@club-internet.fr
Redacteur

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter