Fermer

Filasse en plomberie : le vrai/faux de GEB

Mention obligatoire, stockage, réglementation... L’utilisation de la filasse pour les installations d’eau potable peuvent susciter des interrogations chez les plombiers. C’est pour cette raison que la société GEB, spécialisée en solutions chimiques d’étanchéité et de maintenance plomberie-sanitaire, chauffage et piscine, a tenu à faire le point.
Publié le 08 septembre 2022

Partager : 

Filasse en plomberie : le vrai/faux de GEB - Batiweb

Spécialiste de la fabrication et de la vente de solutions chimiques d’étanchéité et de maintenance plomberie-sanitaire, chauffage et piscine, GEB a proposé un avis d’expert. Plus précisément sur l’utilisation de la filasse dans les réseaux d’eau sanitaire. 

Les interrogations des clients de GEB sur la question ont incité la société à décrypter la réglementation en vigueur sur le sujet. 

La filasse ne peut pas obtenir la mention “ACS”

 

Première idée reçue : il est défendu d’utiliser de la filasse non-Attestation de Conformité Sanitaire (ACS) dans les travaux de réseaux d’eau potable. Or, la GEB répond cependant que le terme « filasse ACS » n’est pas applicable. Pour les installations d’eau destinées à la consommation humaine, les matériaux d’étanchéité des raccords filetés peuvent uniquement prétendre à la Conformité aux Listes Positives (CLP).

Délivré par Eurofins ou Carso, deux laboratoires agréés par le ministère de la Santé et de la Prévention, l’agrément fait l’objet d’une liste de produits disponibles, sur le site du ministère des Solidarités et de la Santé. 

« Ensuite, à ce jour, il n’existe aucun texte règlementaire en vigueur qui précise que l’utilisation de la filasse est proscrite dans les réseaux d’eau sanitaire », abonde GEB. La société ajoute : « Il est possible qu’un plombier préfère utiliser une autre technologie d’étanchéité comme le ruban PTFE ou une résine anaérobie pour réaliser une étanchéité eau potable. Cependant, cette solution doit impérativement disposer, elle aussi, de la CLP ».

Toujours veiller au bon stockage de la filasse

 

Pour ce qui est du stockage de la filasse d’étanchéité, GEB confirme que l’utilisateur doit respecter de bonnes pratiques.

Ce qui nécessite un emballage adapté de la part du fabricant, incluant par exemple la présence d’un dévidoir plastique et d’un film protecteur à l'intérieur de ce dévidoir.

Le spécialiste des solutions pour installations sanitaires préconise une identification claire du produit, telle qu’une étiquette sous le film protecteur.

Après la mise en oeuvre du produit, il est possible de retracer les produits sur la facture contenant les informations suivantes : concordance des désignations, dates et quantités par rapport aux travaux réalisés.

D’autres certifications eau potable dans le mode

 

GEB le confirme : la France n’est pas la seule à imposer ses propres réglementations et certifications sur l’eau potable. C’est le cas du Royaume-Uni et sa certification WRAS, dont bénéficient par exemple la pâte à joint Gebatout2 et la Filasse de lin RT1 de GEB.

Cet agrément « atteste que la combinaison de ces deux produits n’a aucune incidence sur la qualité de l’eau et peut être en contact avec l’eau destinée à la consommation humaine, même chaude jusqu’à 85°C », développe ainsi leur fabricant.


Virginie Kroun

Photo de Une : Adobe Stock

Par Virginie Kroun

Sur le même sujet

bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.