Audrey Azoulay dévoile les lauréats des AJAP 2016 Architecture | 01.04.16

Partager sur :
A l’issue d’un appel à candidature international, le jury des Albums des jeunes architectes et paysagistes (AJAP) 2016 ont examiné 227 dossiers et distingué les lauréats du concours, 15 architectes et 5 paysagistes. Audrey Azoulay, ministre de la Culture et de la Communication a annoncé le nom des vainqueurs lors d’une cérémonie organisée mercredi 30 mars. Réalisé tous les deux ans, ce prix a pour objectif de favoriser l’accès à la commande de jeunes professionnels.
Le concours national Albums des jeunes architectes et paysagistes (AJAP) a été créé en 1980 afin de favoriser l’accès à la commande de jeunes professionnels.

Organisé tous les deux ans par la ministère de la Culture et de la communication avec le soutien de la Cité de l’architecture et du patrimoine et de l’Institut français, il est ouvert aux jeunes architectes et paysagistes de moins de 35 ans, sans condition de nationalité, ayant réalisé un projet ou participé à un concours en France.

L’édition 2016 a récompensé 15 architectes et 5 paysagistes choisis parmi 227 candidatures provenant de 21 régions françaises et de 5 pays.

Les lauréats ont été sélectionnés pour « la qualité de conception de leurs projets, leur capacité à répondre à des problématiques architecturales, paysagères ou urbaines d’actualité, ainsi que pour la singularité de leurs parcours », précise un communiqué du ministère de la Culture.

Le jury, composé de 16 architectes, paysagistes, maitres d’ouvrage, représentants de la presse et acteurs institutionnels, ont ainsi récompensé des travaux se distinguant « par leur force d’innovation, leur engagement, qui ouvrent de nouvelles pistes de réflexion et d’intervention pour l’architecture et le paysage de demain ».

Clin d’œil à la loi CAP

Co-présidé par Laure Planchais, paysagiste, Grand Prix national du paysage 2012, et par Marc Barani, architecte, Grand Prix national de l’architecture 2013, le concours s’est inscrit cette année dans les dispositifs portés par la Stratégie nationale pour l’architecture pour renforcer la visibilité de la jeune architecture.

Pour Marc Barani, les AJAP sont « l'opportunité de regarder avec beaucoup d’attention les nouveaux points de vue sur l'architecture que ces équipes développent, parce qu’ils pourraient être riches d’enseignements pour faire évoluer un métier en pleine mutation. »

De son côté, Laure Planchais estime qu’« il ne peut y avoir de paysage que par ce qu’il y a des hommes qui prennent plaisir à observer, façonner et idéaliser les territoires qu’ils habitent. Chaque démarche de projet doit être guidée par la soif d’apprendre, de comprendre, de partager la connaissance et d’émouvoir pour contribuer à l’émergence de nouveaux paysages. Ce sont les qualités fondamentales que nous recherchons chez ces jeunes professionnels. »

Lors de la remise des prix, Audrey Azoulay, ministre de la Culture et de la Communication s’est référée à l’architecture comme étant un élément structurant de « notre imaginaire et notre modèle social ».

Elle a par ailleurs rappelé le sens de la loi relative à la Liberté de la création, à l’architecture et au patrimoine et a encouragé les lauréats à s’en emparer. Cette loi « affirme avec force que l’architecture doit être replacée au cœur de la construction du quotidien » a-t-elle déclaré. « Elle défend l’idée que nous devons développer la présence de l’architecture pour tout le monde, pour le cadre de vie de tous les jours, au-delà des seuls grands projets architecturaux exceptionnels, qui sont évidemment aussi nécessaires ».

Un accompagnement sur deux ans

Le ministère de la Culture et de la Communication soutiendra les 20 lauréats pendant deux ans grâce à une campagne de promotion, en collaboration avec la Cité de l’architecture et du patrimoine et de l’institut français.

Cette promotion passera notamment par une exposition itinérante en France et à l’étranger confiée aux lauréats des AJAP 2014, réunis au sein du collectif Ajap14, et dont Karine Dana, journaliste, sera la commissaire.

Par ailleurs, les lauréats seront amenés à participer à des rencontres en France et en Europe auprès du public et des maîtres d’ouvrage, et à des salons professionnels comme le Mipim à Cannes.

Les lauréats recevront également l’appui d’un cercle de partenaires, composé de maîtres d’ouvrage publics et privés, d’acteurs de la diffusion et de collectivités territoriales, l’objectif étant de les faire connaître et les aider à développer leur activité professionnelle par l’accès à la commande.

Les Lauréats

Paysagistes

- Rozenn Duley (A-Mar)
- Aurélien Albert et Mélanie Gasté (Gama)
- Stanislas Bah-Chuzeville, Richard Mariotte, Arnaud Mermet-Gerlat et Michaël de Joussineau de Tourdonnet (Les Jardiniers Nomades)
- Lætitia Lasanté (Omnibus)
- Mathieu Gontier et Estelle Ollivier (Wagon Landscaping)

Architectes

- Yann Caclin (ABC Studio)
- Aymeric Antoine et Pierre Dufour (Antoine-Dufour Architectes)
- Amélie Fontaine (Atelier Amélie Fontaine)
- Benjamin Van Den Bulcke (Atelier Architecture, Territoires, Paysage)
- Félix Mulle (Atelier de L’Ourcq)
- Frédéric Einaudi, Maxime Gil et Anthony Rodrigues (Atelier EGR)
- Isabelle Buzzo et Jean-Philippe Spinelli (Buzzo-Spinelli Architecture)
- Nicolas Dorval-Bory (Nicolas Dorval-Bory Architectes)
- Benjamin Lafore et Sébastien Martinez-Barat (Martinez Barat-Lafore Architectes)
- Anne-Julie Martinon (Maaj Architectes)
- Quentin Belin, Pierre Heulhard de Montigny et Marie-Hélène Pinoche (Mutations Architectes)
- Stéphanie Durniak, Marie Fade, Baptiste Franceschi et Caroline Mangin (Oh! Som Architectes)
- Gaspard Pinta
- Guillaume Ramillien (Guillaume Ramillien Architecture)
- Sonia Leclercq et Jean-Aimé Shu (Soja Architecture)

R.C
© MCC - Twitter officiel Audrey Azoulay
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

AJAP 2014 : 18 jeunes architectes et paysagistes primés

AJAP 2014 : 18 jeunes architectes et paysagistes primés

Tous les deux ans, le concours des Albums des Jeunes Architectes et Paysagistes sélectionne les talents de demain pour les aider à s'insérer professionnellement, et favoriser leur accès à la commande auprès des maîtres d'ouvrage. Cette année, le travail de 18 lauréats de moins de trente-cinq ans a été mis en lumière.
L'agence Folléa Gautier remporte le Grand prix national du Paysage

L'agence Folléa Gautier remporte le Grand prix national du Paysage

La ministre de l'Ecologie Ségolène Royal vient de décerner ce mercredi le grand prix national du paysage à l'agence Folléa Gautier, pour la réalisation des lisières urbaines en lien avec le chantier de la route des Tamarins à la Réunion. Ce prix récompense une démarche paysagère exemplaire, qui redonne au paysage tout son sens dans des projets d'aménagement. Un prix spécial du jury a aussi été attribué au maître d'oeuvre Fabriques Architectures Paysages pour le parc agricole de Vernand.
Les architectes prennent part au Grand débat national

Les architectes prennent part au Grand débat national

Inspiré par le contexte du Grand débat national, le Conseil national de l’Ordre des architectes a annoncé mardi 29 janvier avoir ouvert un site dédié aux problématiques liées au logement, à l’aménagement et à la rénovation. Professionnels du cadre de vie et citoyens sont invités à donner leur avis et émettre des propositions. Conscients de leur mission d’intérêt général et des défis écologiques, les architectes mettent ainsi la démocratie participative à l’honneur.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter