L'Année internationale de la Planète Terre lancée à Paris

Développement durable | 14.02.08
Partager sur :
L'Année internationale de la Planète Terre lancée à Paris - Batiweb
L'Année internationale de la Planète Terre (AIPT), une initiative conjointe de l'Unesco et de l'Union internationale des sciences géologiques (IUGS), a été lancée mardi au siège de l'Unesco à Paris. Durant la cérémonie de deux jours, des scientifiques de renom, des responsables politiques ou économiques, ainsi que des étudiants venus de quatre coins du monde, doivent participer aux débats sur trois thèmes : croissance démographique et changement climatique: défis pour la Planète; Ressources de la Planète : vers un usage durable?; Risques naturels : minimiser les risques, maximiser la prévention.
Le directeur général de l'Unesco Koïchiro Matsuura prononce un discours à l'ouverture de la cérémonie. (Photo : Xinhua) "Nous ne pourrons réagir efficacement aux menaces sans les sciences de la Terre", a déclaré le directeur général de l'Unesco Koïchiro Matsuura à l'ouverture de la cérémonie.

Dans une "Déclaration de Paris" -- "Faire de la Terre un meilleur endroit pour l'Humanité", proclamée à cette rencontre, l'Unesco et l'IUGS affirment que les sciences de la Terre pourraient jouer un rôle significatif dans la promotion de l'utilisation durable des ressources naturelles et contribuer au développement durable, invitant les décideurs dans le monde à s'informer des connaissances déjà acquises ou poteneilles des sciences géologiques.

L'Assemblée générale de l'ONU a proclamé 2008 l'année internationale de la Planète Terre, dans l'objectif de promouvoir l'utilisation raisonnée des ressources naturelles de la Terre, d'encourager de meilleures planification et gestion en vue de réduire les risques pour les habitants de la Planète. L'initiative souhaite également sensibilier le grand public sur l'importance des sciences de la Terre pour le développement durable, et attirer davantage de jeunes vers les géosciences.

Plus de 60 pays ont jusqu'ici établi des comités nationaux pour l'AIPT.

Redacteur