Rénovation de façades avec une ITE complétée de bardeaux

Développement durable | 12.10.12
Partager sur :
Rénovation de façades avec une ITE complétée de bardeaux - Batiweb
Sous la direction de l'Atelier d'architecture Marie Schweitzer (Paris), les façades des 210 logements sociaux situés à Valenton (94) viennent d’être rénovées avec la mise en place d’une ITE (Isolation Thermique par l’Extérieur).

Débuté en 2008 et terminé en 2012, le projet s’est inscrit dans le cadre de la politique de promotion du développement durable et de la prise en compte des problématiques environnementales, avec un objectif de performance énergétique. Construite en 1952, la cité se compose de huit bâtiments repartis sur 15 767m² SHON. Divisés en deux parties, les travaux ont concerné la réhabilitation des bâtiments et l’aménagement des jardins, des parkings et des rues. La contrainte atypique a été de rénover les façades sans évacuer les habitants.

Bardage en terre cuite pour l’isolation thermique et acoustique

Avec l’aide de l’État, de la région Île-de-France, du département du Val de Marne, de la commune de Valenton et d’Aéroport de Paris, la réhabilitation de la Résidence Le Château a été réalisée pour améliorer le confort et la sécurité des habitants et veiller à la pérennité du patrimoine. Revêtus initialement d’un enduit mince sur isolant en polystyrène de 60 mm, les murs en maçonnerie ont été recouverts de 120 mm (R=3.4) de laine de verre additionnelle. Le bardage en terre cuite a été posé après le remplacement des menuiseries extérieures en PVC, posées en applique extérieure du mur béton. Pour apporter une réponse technique aux contraintes imposées par le maître d’ouvrage, l’entreprise Isore Bâtiment, chargée des travaux de façade, a réalisé une ITE complétée de bardeaux Alphaton® du fabricant Moeding. « Notre projet s’inscrivait dans une démarche visant à avoir des bâtiments économes en énergie et en entretien sur le long terme », explique Pierre Laruaz, Directeur général de Isore Bâtiment.

Amélioration thermique grâce à l’ITE

L’ancienne façade des années 50, dont l’aspect initial a été conservé, comportait 3 cm de polystyrène et des panneaux de façade en béton préfabriqué. Le complexe isolant, lame d'air et bardage rapporté en terre cuite offre une isolation par l’extérieur optimale et réduit les déperditions énergétiques. Il garantit un « chantier sec » et peut donc être posé sur tous types de constructions (maçonnée, béton, MOB). En créant une inertie thermique, la terre cuite stabilise les températures intérieures : résistance à la chaleur du soleil en été et isolation parfaite en hiver.

Pour l'architecte Marie Schweitzer, « l’isolation thermique par l’extérieur (ITE) est la formule la plus performante car continue donc sans pont thermique. Elle protège durablement le bâti en neuf comme en rénovation. Ces immeubles, construits il y a 60 ans, étaient très loin des normes d’isolation actuellement en vigueur. Sur ce chantier, nous avons mis en place une charte environnementale, c’est pourquoi j’ai préconisé une ITE ». Au final, les bâtiments au départ très énergivores (240,4 kWH /m2/an), ont atteint un niveau B (63 kWh/m2/an) avec le système de bardage rapporté Alphaton®, qui a permis d’assurer une continuité de l’isolation, avec une absence de joints et de ponts thermiques.

La façade lisse et écologique

Pour l’architecte il s’agissait également d’intervenir par l’extérieur et de déranger le moins possible les habitants de la résidence. « Je suis partie des ouvertures existantes pour composer les façades. Ensuite, j’ai crée des rythmes et des découpages proportionnant les matériaux de façades affleurants et mis en place un système que j'ai nommé, la façade lisse et écologique », explique Marie Schweitzer. Inventé par l’Atelier d’architecture Marie Schweitzer, ce concept de « façade lisse et écologique » s’est inscrit dans sa charte écologique appliquée aux bâtiments. L’architecte a choisi la couleur brique orangé pour sa parfaite harmonie avec le vert du parc et de la végétation. « Cette couleur orangée reste lumineuse même par temps de pluie et égaie les bâtiments », poursuit Marie Schweitzer.

En application du « Livre Blanc » du groupe SNI (charte interne Qualité environnementale, charte Bonnes Pratiques de groupe), le maître d’ouvrage, OSICA, s’est engagé à œuvrer dans le sens d’une démarche Patrimoine Habitat et Environnement (P-H&E). En application du Plan Stratégique Énergétique, le programme technique de la réhabilitation a permis d’atteindre les caractéristiques environnementales suivantes : 63 kWh EP/m2/an (classe B) et une émission de GES de 14,3 kg eq CO2/m3/an (classe C). OSICA a réalisé lors de ce programme une réhabilitation et des aménagements des espaces extérieurs éco-conçus, respectant l’environnement et réduisant les coûts au niveau de l’exploitation (consommations réduites d’énergie et d’eau, promotion des énergies renouvelables ….).

B.P

Données techniques

Projet : Valenton (94), Résidence Le Château, logements sociaux, 210 logements
Maître d’ouvrage : OSICA, Groupe SNI, Paris
Architectes : Cabinet Marie Schweitzer, Paris
Entreprises réalisant les travaux d’isolation : SAGA (tous corps d’états sauf façades et menuiseries extérieures), LORILLARD (menuiseries extérieures), ISORE BATIMENT (bardages façades)
Surface posée : 9.166 m2
Surface habitable : 15 767 m2 SHON
Durée des travaux de bardage : mai 2010 à septembre 2011
Matériaux mis en oeuvre : bardage Alphaton® (Moeding)
Montant des travaux de bardage : 1 980 766 euros HT (valeur 2008) Coût total : 9,66 M €


Redacteur