Coup de neuf prévu pour le Palais de justice de Strasbourg

Divers | 23.09.10
Partager sur :
Coup de neuf prévu pour le Palais de justice de Strasbourg - Batiweb
La ministre de la Justice Michèle Alliot-Marie a annoncé la rénovation du palais de justice de Strasbourg, un bâtiment qui date de la fin du XIXe siècle, pour un coût total de 63 millions d'euros.

Les premières annonces concernant la réhabilitation de ce bâtiment, à la façade classée monument historique, datent de 2005 car « la vétusté des locaux n'est un secret pour personne, leur rénovation ne peut plus attendre » a déclaré la garde des Sceaux après une visite des lieux. Le bâtiment historique sera donc reconstruit à neuf. Les travaux commenceront en 2013 pour s'achever en 2016. Ils coûteront 63 millions d'euros, dont 10 millions financés par les collectivités locales, a précisé la ministre.

« Un relogement sera prévu le temps des travaux, à partir de 2012 », a ajouté Mme Alliot-Marie sans pouvoir en préciser pour le moment les modalités. La garde des Sceaux a par ailleurs fait marche arrière sur les questions de propriété intellectuelle. Elle a ainsi annoncé que le tribunal de grande instance de Strasbourg conserverait sa compétence en la matière alors qu'un décret du 9octobre 2009 transférait ce pôle de compétence vers Nancy.

En revanche si les magistrats souhaitaient que la capitale alsacienne retrouve également sa compétence en matière de concurrence, distribution et en matière commerciale (délocalisé à Nancy), Mme Alliot-Marie n'a pas semblée prête à revenir sur ce transfert. Elle n'a rien promis non plus concernant le manque de personnel. La grève nationale des magistrats, greffiers, avocats et fonctionnaires des services judiciaires pour dénoncer leur manque de moyens n'était pas suivie lundi dernier à Strasbourg.

B.P (source AFP)

Redacteur
filter_list

Sur le même sujet

Deuxième PPP pour Bouygues au Canada - Batiweb

Deuxième PPP pour Bouygues au Canada

Le groupe français de BTP Bouygues a annoncé qu'il venait de remporter un contrat, d'un montant total de 450 millions d'euros, pour la construction et l'exploitation d'un quartier général de la Gendarmerie Royale du Canada.
La rénovation énergétique des copropriétés, nouvelle priorité du BTP - Batiweb

La rénovation énergétique des copropriétés, nouvelle priorité du BTP

Arriver à une diminution d’au moins 38 % de la consommation d’énergie d’ici 2020 est l’objectif des travaux de rénovation énergétique des immeubles existants. Cette donnée a été rappelée par Philippe Pelletier, Président du Plan Bâtiment Grenelle, au cours de la conférence intitulée « Rénovation positive ». Le gouvernement Ayrault a également annoncé son intention de mettre en œuvre 600.000 nouveaux logements par an, en lieu et place des 300.000 jusque-là programmés. Cette volonté implique d’encourager les copropriétés privées à réaliser ces travaux. Celles-ci représentent 8,5 millions de logements, soit 1/4 des résidences principales.