Des maisons évolutives en filière sèche

Divers | 09.06.09
Partager sur :
Des maisons évolutives en filière sèche - Batiweb
Pôle amélioration de l'habitat du groupe Geoxia, la société Phenix Evolution lance sa nouvelle marque Evolutiv' Habitat, proposant des extensions de maisons individuelles à partir d'éléments métalliques fabriqués au sein de son usine de Nazelles-Négron (37).
"L'un des objectifs du Grenelle est de diviser par 4 la consommation en énergie des bâtiments et les émissions des gaz à effet de serre d'ici 2050. Soyons clair, on en est bien incapables !". Il faut reconnaître à Emmanuel Vaast, directeur général des maisons Phenix Evolution, une certaine honnêteté et de la lucidité quant à l'aventure un peu folle dans laquelle nous sommes tous embarqués. Certes, on ne sauvera pas la planète à coup de réglementations ou de quotas drastiques, mais en attendant ça vaut toujours le coup d'essayer d'innover...

C'est la vocation de cette entité qui se présente comme "le pôle amélioration de l'habitat de Geoxia". Sa spécialité : la rénovation et l'agrandissement des maisons de la marque Phenix. Avec sa nouvelle marque Evolutiv' Habitat, l'entreprise applique son activité d'extension en filière sèche (exclusivement) à tout le parc de maisons individuelles construites entre 1960 et 1980, soit environ 7 millions de baraques potentielles. Principal atout sorti de sa manche : un réseau de 12 agences de proximité et plus de 300 collaborateurs permettant de présenter aux clients un interlocuteur unique, "fiable et capable de faire évoluer leur demeure".

Usinage propre

Qu'il s'agisse d'un agrandissement, d'une amélioration de confort (isolation, chauffage, ventilation...) ou de la performance énergétique (chauffe-eau solaire, pompe à chaleur), le client et l'entreprise sont liés par "une garantie de résultat sur les travaux réalisés", explique Emmanuel Vaast, qui assure n'enregistrer "qu'à peine une douzaine de réclamations sur les 4.500 réalisations par an".

Au service de cette grosse machine : une usine de production de structures métalliques située à Nazelles-Négron, 25 kilomètres à l'est de Tours (37). Son responsable Vincent Garcia note que l'entreprise recherchant de la souplesse et de la flexibilité est capable grâce à cette usine "de faire à la fois de la production en série (pour les poutres, poteaux, etc.) et de la petite série pour les pièces à la commande". Des équipements derniers cris permettent de produire tous les accessoires nécessaires à l'assemblage des pièces métalliques, presque sans efforts pour les ouvriers. Qui plus est, "on est sur de l'usinage propre, il n'y a pas de déchets et les chutes sont reprises par un ferrailleur", précise le responsable d'usine.

Laurent Perrin

Redacteur